La recommandation vidéo de Yann Arthus-Bertrand : quand Jean-Marc Jancovici parle justement d’environnement et du monde d’après

Jean-Marc Jancovici, cet écolo décroissant pro-nucléaire me fascine toujours par son esprit de synthèse et son bon sens. Cette vidéo dans laquelle il répond aux questions des internautes le démontre une fois de plus : la langue de bois est absente de ses réponses. ça fait du bien ! Sans être forcément toujours d’accord sur toutes ses propositions, elles méritent d’être écoutées et réfléchies.
À écouter absolument car ça fait réfléchir.
Qu’en est-il de la prise en compte de la parole scientifique après la période covid? 00:25:00 Comment faire perdurer et progresser la connaissance dans une société en décroissance? 00:29:55 Pourquoi ne pas envisager de créer un parti politique pour donner plus de poids à votre vision de l’après? 00:40:50 Pensez-vous qu’il y ait une chance que la décroissance à venir soit autre chose qu’une foire d’empoigne généralisée? 00:51:45 Est-ce qu’une réindustrialisation de la France est réaliste, possible, et souhaitable avec une logique bas carbone? 00:57:29 Face à l’Allemagne. puissance industrielle et poids lourd de la chimie, est-ce réaliste d’envisager une réindustrialisation de la France? 01:09:05 Précisions concernant la migration des villes vers les campagnes comme partie de la solution de décarbonation 01:25:38 Peut-on faire travailler 30 millions de personnes dans un pays visant la sobriété et la décroissance? 01:35:11 Pensez-vous que la TVA soit un outil fiscal efficace pour faire évoluer les comportements et renchérir les produits forts consommateurs d’énergie fossile tout en allégeant le coup des produits vertueux? 01:43:43 Quelles sont les perspectives possibles pour le retraitement du combustible nucléaire? 02:01:48 Que va-t-il se passer sur le pétrole et est-ce que ça va nous poser quelques soucis dans les années à venir?

24 commentaires

Ecrire un commentaire

    • Balendard

    La vision pro-nucléaire de Monsieur Jancivici n’engage que lui et il ferait peut-être bien de tenir compte de l’avis de
    Stephen Hawking qui estime que nous avons déjà scellé le destin de l’Humanité et que dans moins de 100 ans, les sociétés humaines ne seront plus. Cette vision peut sembler extrêmement pessimiste et faire sourire (jaune). Toujours est-il que sur le long terme une croissance exponentielle ne peut pas durer dans un domaine fini comme celui de notre planète. La solution qui consiste pour faire simple à choisir dans un premier temps le soleil et l’eau plutôt que l’atome et les dérivés du pétrole pour satisfaire nos besoins en énergie nous permettrait probablement de tenir quelques siècles de plus, Reste que sur le long terme, c’est-à-dire le millénaire, il faut se rendre à l’évidence : notre seule chance que « l’avenir de l’homme soit sur terre » est que nous nous arrangions de telle sorte que nos besoins en énergie n’excèdent pas les capacités naturelles de production de notre planète. Il est plus que probable que nous n’arriverons pas à changer la terre et que notre souhait d’y implanter le Soleil avec ITER est voué à l’échec. Soyons concret, évitons la terre poubelle et ne montrons pas le mauvais exemple en construisant sur notre territoire 6 nouveaux EPR avant même d’avoir mis en place le démantèlement des anciennes centrales et solutionné le stockage des déchets radioactifs. Prenons conscience que le nucléaire civile est une porte ouverte vers le nucléaire militaire et prenons conscience qu’il nous faut réduire les inégalités et équilibrer le prix de vente de l’électricité avec celui des produits fossiles.
    Ceci en augmentant le prix des combustibles fossiles et la taxe carbone qui leur est associée et en profitant du fait que le prix de revient de l’énergie électrique voltaique est plus faible que celle consistant à la produire avec la combustion du charbon. La situation dans laquelle nous nous trouvons actuellement avec une surproduction des produits fossiles qui excède la demande avec des réservoirs de stockage plein et des prix qui chutent est une situation dangereuse qui pourrait nous inciter vu la tendance naturelle d’Homo sapiens à « prendre au moins cher » à choisir la mauvaise voie.

    La course effreinée de l’Agence internationale de l’énergie vers le toujours plus au niveau de la production pétrolière est voué à l’échec. Vu l’épuisement de nos réserves d’énergie non renouvelables et particulièrement du pétrole la raison nous impose de réduire la demande là où la consommation est la plus importante. À savoir en modifiant sans plus attendre les chaînes énergétiques actuelles assurant le chauffage de l’habitat et la motorisation de nos véhicules terrestres voire même de nos véhicules aériens sur le plus long terme.
    Des societes comme l’Aérospatiale) et British Aircraft Corporation qui ont conçu
    conjointement un avion de ligne supersonique aussi sophistiqué que
    le Concorde sont probablement capables de mettre au point en quelques décennies une aile volante solaire gonflée à l’hélium certes moins rapide mais considérablement moins énergivores que nos avions de ligne actuels

    Ceci de quelle sorte que notre besoin en energie qu’il s’agisse d’énergie thermique pour l’habitat ou d’énergie mécanique pour les véhicules soit satisfait différemment.
    Il est tout de même surprenant que la notion de chaîne énergétique ne soit pas plus souvent mise en avant dans le cadre du raisonnement vu les solutions qui s’offrent à nous pour vivre dans un monde meilleure.

    • Gerald Seurin

    Bonjour,
    En ce moment des initiatives se multiplient, elles sont louables mais malheureusement elles ne sont qu’une énumération de mesures qui n’apportent pas une réponse globale et surtout systémique aux crises sanitaires, sociales et économiques.
    Découvrez le travail du Shiftproject (dont le président est J M Jancovici) qui présentera son plan fin juin. Il s’agit de mettre en cohérence l’économie et les réalités physiques de notre monde.
    https://theshiftproject.org/article/crise-climat-plan-transformation-economie-chantier-urgence-crowdfunding/

    • Lapoutre56

    @balendard, blablablabla

    • Zermat

    Ce monsieur est assez insupportable, tout ce qu il dit a déjà était dit par pleins de grands penseurs Edgar Morin , lire la voie. Stéphane Hessel et pleins de militants Écolo qui se battent depuis des années et des hommes de gauche l ont déjà dit à la différence avec lui c est qu il est pro nucléaire et ça devient insupportable .il occupe tous les médias il serait intéressant d entendre d autres personnes Yves Marignac . Les militants d.action pour le climat ou des personnalités comme Edgar Morin qui du haut de ses 98 ans est un écolo et justement pense que le nucléaire n est pas une solution .

    • Grand paradis

    Ce monsieur devient insupportable ,tout ce qu il dit a déjà été dit par pleins de grands penseurs Edgar Morin lire la voie Stéphane Hessel pleins de militants écologistes qui se battent depuis des années pour un changement de société ce monsieur est pro nucléaire et ça devient insupportable on ne veut pas d une société nuclearisee il serait intéressant d entendre d autres personnes comme Yves Marignac les membres action pour le climat. Edgar Morin ce sage pro écolo mais anti nucléaire .

    • Jon Snow

    @Balendard: C’est également la vision de M. Jancovici. Il est pro décroissance, car c’est ce qui nous attend avec l’épuisement inévitable des ressources naturelles. Il considère le nucléaire comme un parachute ventral pour réduire la vitesse de la chute et aider à limiter l’impact. Il est bien conscient que la population mondiale est trop élevée pour la planète que nous avons, et il pense que ces prochaines dizaines d’années vont aller de mal en pis.

    • Valérie

    Arrêtons d entendre ce monsieur il occupe tous les médias comme si c était le seul à avoir réfléchi sur une transition . De grands penseurs Edgard Morin Stéphane Hessel et tous les militants écologistes qui se battent depuis des années écoutons d autres personnes Yves Marignac les membres d action pour le climat et peut être de grands penseurs comme Edgard Morin qui a écrit un livre intéressant la voie. Jancovicci ne parle très peu d énergie renouvelable et ramène tout au nucléaire

    • Loic

    La partie sur la ville est un peu trompeuse, ou alors il faut mieux définir ce qu’on appelle « ville ». Si on parle de la forme urbaine « ville », il est faux de dire que le revenu est plus élevé en ville, en réalité le revenu en France est plus élevé autour des ville (couronnes périurbaines) qu’au cœur des villes d’après l’INSEE. Il est faux également de parler de « l’effet barbecue » qui est simplement un effet du niveau de revenu et à la proximité des aéroports. Le raisonnement de JMJ est correct si on l’applique à l’échelle d’une aire urbaine type Ile de France, mais c’est une question d’organisation du territoire et non une question de forme urbaine. Ce qu’il dit lui-même très bien par la suite. Mais si on n’est pas plus précis dans les termes on risque d’amplifier un mouvement déjà en cours, à savoir un abandon de la « ville » au profit de ses environs immédiats (et donc une extension des aires urbaines), qui est catastrophique du point de vu climat.

    • Saledf

    @Balendard Si vous écoutez mieux JMJ, vous verrez que le nucléaire n’est pas une solution mais un matelas nécessaire a amortir la chute extrêmement douloureuse que nous ou nos enfants vont vivre. La priorité est de décarbonner. Quand a la solution des déchets nucléaires, l’enfouissement a l’air de mettre les scientifiques d’accord. Mais il fait peur.

    • Acide Triflique

    Le commentaire de M. Balendar est ahurissant. Il va jusqu’à reprendre les mêmes arguments de Janco pour prétendre les lui opposer. Que font les modérateurs ?
    Non, le seul reproche que je puisse faire à Jean-Marc (et on peut le faire à l’ensemble des penseurs de ce siècle) est de ne pas assez dénoncer la surpopulation et de mettre sous le tapis les problèmes qu’elle posera de plus en plus.
    C’est un sujet tabou, comme si le fait de dire «Arrêtez un peu de pondre des gosses que vous ne pourrez pas nourrir, élever, aimer» était une grossièreté.
    Autrement bravo Janco.

    • Parrot

    Je ne comprends pas trop pourquoi certain.es le comparent à Edgar Morin, leur apport sont complémentaires et n’ont rien à voir, Morin est un philosophe de la complexité, Jancovici fait de la vulgarisation de travaux scientifiques et des analyses pour relier ces domaines entre eux, pour guider ses conclusions.

    • Strba François

    Dégonfler les grandes villes pour remplir les campagnes n’est pas forcément une choses possible. On risque de retrouver le même mécanisme qu’avec le développement des énergies renouvelables pour réduire les énergies fossiles. Ça ne fonctionne pas. Gonfler les petites villes consiste forcément à réduire les terres agricoles locales. Dégonfler les mégapoles est possible pour Disney Land. Concernant les banlieues à fort pourcentage d’immigration, c’est autre chose. Ces terres sont elles récupérables pour faire pousser des légumes, c’est pas sur? Il faut intégrer la forte montée démographique qui va forcément gonfler la totalité des villes du monde. Je ne parle pas des mouvements migratoires qui nous attendent.

    • Philippe Chaumont

    @Valérie 14 mai 2020. Vous ne devez pas souvent écouter JM Jancovoci car celui-ci parle énormément des énergies renouvelables pour faire remarquer un tas de faits désagréables quant à leurs empreintes carbone, l’origine et la fabrication des capteurs, leurs fins de vie et leur recyclage et enfin leur pilotabilité. D’autre part JMJ n’est pas non plus fanatique de l’énergie nucléaire mais estime que sans cette énergie (décarbonée) nos sociétés auront trop peu de ressources énergétiques pour éviter le crash à la Mad Max. Etant personnellement écologiste depuis le Rapport Meadow, je pense qu’il a raison. Même si je n’aime pas non plus l’énergie nucléaire, les risques liés à une décroissance sans suffisamment d’énergie dans la période intermédiaire me semblent bien plus importants que les risques liés au nucléaire y compris la gestion des déchets. Une fois qu’on aura réglé le problème du climat, il restera à voir ce qu’il faudra faire du nucléaire mais pas avant (et je parie que ça risque d’être douloureux).

    • BEIGNET

    Je partage le point de vue de Yann quant à ce monsieur. Mais je crois, en effet, qu’il mérite d’être écouté car il me semble honnête dans ses analyses. Même si, moi non plus, je ne partage pas toutes les solutions qu’il propose. Son regard sur le monde politique me semble assez juste, l’ayant expérimenté de l’intérieur…

    • lareusta

    @Acide Triflique – détrompez-vous à propos de l’idée reçue de la surpopulation exponentielle (que j’avais aussi cela dit en passant) , car les tendances démographiques mondiales montrent un vieillissement de la population qui va s’accélérer dans ce siècle. Je vous conseille la lecture de ce livre intéressant et factuel de deux chercheurs canadiens : « Planète vide » de John Ibbitson et Darrell Bricker

    • Loup

    Clair concis éclairant BRAVO et merci Monsieur !

    • Valerie

    Philippe Chaumont vous devriez lire le manifeste negawat et écoutez le Martignac et l association action pour le climat avec Henri Weismann chercheur au GIEC et vous comprendrez que le nucléaire n est pas la solution

    • benethug

    @balendard
    Je suis d’accord avec vous que le nucléaire peut être vu comme une fuite en avant mais le problème c’est que du solaire et de l’éolien ne remplace pas efficacement du charbon du gaz ou du nucléaire dû à l’intermittence.

    • POTAUX

    C’est toujours un plaisir d’écouter monsieur Jancovici. On se sent moins bête après

    • Gipsi

    Bonjour,
    JMJ à consommer sans modération.
    Clairvoyant, explicatif, chargé d’idées , souhaite se tenir en dehors de la politique mais conseiller si on le lui demande. Formidable !! Il alimente régulièrement ses propos d’arguments non seulement mais de solutions. Nous avons beaucoup de chance d’avoir 1 personne comme lui en France. Ecoutons-le et agissons tous dans le bon sens. Nous ne pourrons pas dire que nous ne savions pas après avoir écouté Mr JMJ trop rare dans les médias. Merci JMJ

    • RADENAC Loïc

    Que nous dit Jancovici ?….Et pas que lui ! ( Jouzel, Barrau, Giec……)
    Si nous continuons ainsi, avec l’énergie carbonée, principalement le charbon, la catastrophe climatique est une certitude et dans pas longtemps.
    Que faire ?
    Diviser notre consommation d’énergie par un facteur compris entre 5 et 10.
    Pratiquement impossible !
    Les énergies renouvelables, on est pas ds le bon ordre de grandeur.
    Ce qu’il propose.
    Utiliser le nucléaire pour faire la transition, cette énergie est décarbonnée…..
    c’est pas l’idéal, il y a des risques d’accidents….

    On ne connait pas de meilleure solution, prenons la moins mauvaise !

    Et toute son argumentation est bien détaillée dans ses cours sur l’énergie, dispensés aux Mines de Paris.( En acces libre sur YouTube ) Environ 20h ( et oui faut du temps ! ), dont l’énergie nucléaire ( cours numéro 6 de 2h10). Ses cours sont facile à suivre, les calculs d’ingénieur, c’est plus tard….

    C’est le suivi de ces cours qui m’a fait changer de position par rapport au nucléaire.
    Le nucléaire c’est  »pas terrible », mais c’est un moindre mal….. Qd on a la gangrène il faut mieux couper une jambe que de mourir, et nous avons  » donné  » la gangréne à notre planète…..
    Il y a aussi toutes ses conférences, ses interventions auprès des deux assemblés, Nationale et Sénat……
    J’ai écouté tous ses cours plusieurs fois et je ne vois pas ou ça  » cloche » !

    Loïc-R (22)

    • Tef

    Comme d’autres l’ont déjà très bien précisé plus bas dans les commentaires, JMJ est avant tout factuel sur le sujet de l’énergie. Il décortique tous les chiffres/données sur la consommation et production d’énergie en générale en France et en Europe et en vient à la conclusion que aujourd’hui on ne peut pas se passer du nucléaire.
    Et pour rappel, les terres rares utilisées pour les éoliennes, panneaux solaires, batteries, … les minerais dans des mines en Afrique, leur extraction est ULTRA polluante !!!
    Donc il faut continuer à chercher d’autre techno pour produire/stocker le plus proprement possible notre énergie !!
    Le dernier reportage de Michael Moore est très bien fait sur ce sujet.

    Il n’y a pas de solution miracle !

    • Claude Courty

    Quid de la démographie humaine ? Jancovici comme ceux qui commentent ses prises de position, tournent autour de la question, sans en aborder la dimension déterminante, parce qu’à l’origine de toutes les autres.
    Même la décroissance – douce ou dure – est un leurre, dans la mesure où elle fait abstraction du désir et de la faculté d’améliorer inlassablement sa condition, qui distingue l’espèce humaine de toutes les autres peuplant son habitat.
    Pour savoir pourquoi : https://pyramidologiesocialeblogspot.com

    • Michel CERF

    Toutes ces critiques stériles et inutiles reflètent un état d’esprit peu respectueux de l’opinion des autres .