La fast fashion, ce drame écologique et social

Ce mercredi, les soldes d’été ont démarré, en retard du fait des difficultés économiques créées par le confinement, en France. L’occasion pour Oxfam de revenir en vidéo sur la fast fashion et son impact environnemental et social. En effet, tous les ans, environs 100 milliards de vêtements sont produits. Ils viennent alimenter la mode jetable qui génère 4 milliards de tonnes de déchets par an. Face à l’ampleur du gâchis engendré par la fast fashion, il est possible de s’engager pour une consommation textile plus durable. La chaîne de magasins Oxfam prône notamment une autre manière de consommer, qui mêle seconde-main et marques éthiques pour faire de la mode un secteur plus engagé pour la durabilité.

Retrouvez les boutiques solidaires Oxfam

A voir également : Comment le textile est devenue une des industries les plus polluantes

Un commentaire

Ecrire un commentaire

    • Michel CERF

    Entièrement d’accord sauf sur des termes anglais pour être à la mode !

L'ONG du navigateur Yvan Bourgnon présente un bateau de dépollution plastique fluviale

Lire l'article

Dorothée Moisan, auteure des Plastiqueurs, enquête sur les industriels qui nous empoissonnent : « Je dénonce le discours de l’industrie du plastique qui affirme que le recyclage fonctionne »

Lire l'article