Incendies en Australie, suivez la situation

La fabrication de l’obsolescence programmée

  Prêt à jeter - Obsolescence Programmée

Prêt à jeter – Obsolescence Programmée

Pour maintenir la croissance, les industriels limitent la durée de vie des produits pour assurer un perpétuel marché de renouvellement. Une situation qui entraine de nombreuses nuisances pour l’environnement alors qu’il serait possible de fabriquer des produits avec une plus grande durée de vie. L’Ipod, les ampoules, les imprimantes, les bas en nylon, autant de produits de consommation dont la conception prévoit une durée de vie très limitée. Le tout pour faire entrer le consommateur dans le cercle vicieux du renouvellement. Est-il possible de faire autrement ?

Source: Arte

Un commentaire

Ecrire un commentaire

    • Damien Ravé

    Des pistes pour une économie sans obsolescence programmée
    L’obsolescence programmée des biens de consommation déclenche des réactions contradictoires. D’un côté, beaucoup se scandalisent de cette « arnaque » organisée, accusent l’industrie de nous prendre pour des vaches à lait et de démultiplier notre empreinte écologique pour leur seul profit. De l’autre, certains défendent ce renouvellement perpétuel – ou s’y résignent – car il serait vital pour l’économie.

    Mais une autre économie est possible, certains réfléchissent dans ce sens : par la décroissance, l’économie de fonctionnalité ou l’éco-conception Cradle to Cradle.

    Un article sur ces thèmes :
    http://www.commentreparer.com/pages/voir/id/7/Avons-nous-vraiment-besoin-de-l-obsolescence-programmee

Filtres anti-plastiques dans les lave-linge: Brune Poirson réunit les fabricants

Lire l'article