Étudier l’impact des pesticides sur les nouveaux-nés


En moins de 3 minutes, la doctorante Christelle Kouakam de l’Université de Picardie Jules Verne explique les recherches de sa thèse au laboratoire Périnatalité & Risques Toxiques – Périnatalité & Risques Toxiques (PériTox) sur l’Impact de l’exposition prénatale aux pesticides sur les fonctions neurophysiologiques (sommeil, respiration) du nouveau-né prématuré. À partir de l’étude des excréments des bébés , elle tente de lier l’exposition aux pesticides de la mère durant la grossesse aux dysfonctionnements de certaines fonctions du corps comme le sommeil. Des études précédentes ont déjà montré les risques sanitaires de l’ exposition des fœtus aux pesticides.

Ecrire un commentaire

« Déboulonner une roue de la voiture de la journaliste bretonne Morgan Large n’est pas un geste d’intimidation, mais une tentative de blesser ou de tuer »

Lire l'article