Des phéromones pour remplacer les pesticides

Une entreprise du Béarn travaille sur la manière d’utiliser des phéromones, ces signaux olfactifs émis par les plantes ou les insectes, pour éloigner les insectes ravageurs des cultures plutôt que de les empoisonner. Il s’agit de biocontrôle. En effet, les phéromones ne contaminent pas l’environnement et ne se montrent pas toxiques pour les êtres vivants. Universciences présente l’avancée des recherches dans le domaine et leurs applications sur le terrain dans le Béarn.

À lire aussi

Pesticides, phéromones, larves tueuses: les armes du cultivateur contre les nuisibles

Se coordonner au niveau européen afin de trouver des alternatives aux pesticides

Pesticides : un rapport souligne la réalité de la contamination de l’environnement

Protection des insectes : l’Allemagne restreint l’usage des pesticides

L’entomologiste Henri-Pierre Aberlenc : « on peut tout ignorer des insectes, mais c’est se priver d’une composante fabuleuse du réel »

Un commentaire

Ecrire un commentaire

    • chaumien

    Le microbe humain est un produit de la nature; elle ne l’a pas attendu pour produire aussi tout ce qui est necessaire à la vie sur terre; et gratuitement;
    seulement avec un peu d’efforts pour le ramasser!

Tunisie: la figue de barbarie en cosmétique, "une aubaine" pour les régions pauvres

Lire l'article