Un abattoir clandestin de requins-baleines découvert en Chine

Des pêcheurs découpent un requin baleine. © Wild Life Risk
Des pêcheurs découpent un requin baleine. © Wild Life Risk

Un abattoir illégal de requins-baleines, le plus grand au monde, vient d’être découvert dans la province de Zhejiang à l’est de la Chine.

Il aura fallu quatre années d’investigation à l’ONG Wild Life Risk pour mettre à jour les activités illégales de cette entreprise. Plus de 600 requins baleines y sont tués chaque année pour fournir le marché de la cosmétique et fabriquer des compléments alimentaires.

Le commerce de requins-baleines est interdit par la convention sur le Commerce International des Espèces Menacées (CITES). « Pourtant des produits fabriqués à partir de cette espèce sont exportés en toute illégalité depuis l’abattoir vers les Etats-Unis, le Canada et l’Italie », note l’ONG. Une vidéo filmée en caméra cachée a d’ailleurs été mise en ligne par l’ONG. Elle montre des dizaines de personnes en train de découper et de dépecer des requins-baleines mais aussi des requins blancs et des requins pèlerins, deux espèces également protégées par la CITES.

L’ONG espère que la découverte de cet abattoir illégal et la mise en ligne de cette vidéo feront réagir les autorités et que le gouvernement chinois « fera le nécessaire pour faire respecter ces accords internationaux sans quoi ces espèces sont menacées d’extinction », note Mongabay.

China Whale Sharks from WildLifeRisk on Vimeo.

25 commentaires

Ecrire un commentaire

  • il y en plus que mare de cette population , qui sont les destinataires des profits sur la destruction de la faune marine , faudrait quand même alerter les utilisateurs qui sont ignorants des composés qu’ils consomment
    merci d’avance et salutations

      • Gérard

      Il faudrait surtout poursuivre les entreprises qui produisent ces fameux cosmétiques dans la composition desquels entrent les particules de ces animaux. Ce ne sont pas forcément des entreprises chinoises. S’il n’y avait pas la demande il n’y aurait pas ces massacres.
      Parce que vous le valez bien… Vous voyez à qui je pense ?

  • […] Un abattoir illégal de requins baleines, le plus grand au monde, vient d’être découvert dans la province de Zhejiang à l’est de la Chine.  […]

    • spirlet isa

    Honte,comment est il possible de laisser faire ce carnage.

    • queniartpascal

    meme l’europe ne fait rien,pourtant ils sont au courant,mais le profit passe avant la nature

  • Certes les Chinois polluent et tuent des espèces menacées, mais si les consommateurs finaux sont européens, ne sommes nous pas nous même responsables par le biais de ce que nous achetons ?
    C’est NOUS qui achetons des produits chinois et c’est NOUS qui allons consommer dans les restaurants asiatiques qui achètent les peaux de requins-baleines…

    • marlin andré

    il y a du chinois partout mais essayons d’exclure les produits 100% chinois; d’autre part ce peuple n’a aucun respect envers notre pauvre terre et la vie qui la peuple; ils nous empoisonnent ; pensons à nos enfants , soyons réactifs.

      • Monsieur S

      Marlin André. , évite de faire des amalgames, tu dénonce le peuple Chinois qui n’y pour rien , merci de faire diffuser ton msg remplie de haine…

  • Espérons que cette découverte fasse du bruit et permette de favoriser le respect des accords internationaux…

    • monsieur S

    Marlin André, tu as raison nous les européens respectons la nature…… Évite de faire des amalgames le peuple Chinois n’y est pour rien , ce sont les dirigeants qu’il faut pointer du doigt , ton message sert juste à propager de la haine envers les Chinois… Bref c’est triste.

      • sandrine M

      je suis d’accord , la haine raciale ne va pas aider ces pauvres requins , c’est à chacun d’avoir une attitude responsable en faisant attention à ce qu’il consomme , en diffusant les infos comme celle-ci ,en soutenant les organismes de défense des animaux et de l’environnement.Il ne faut pas se tromper de cible ; les coupables sont en effet les décideurs et ceux dont la priorité est le profit à n’importe quel prix (ils sont encore très nombreux hélas ) tandis que d’autres essaient juste de survivre….

    • maxis200

    Le gouvernement chinois ne sait plus comment nourrir sa population. Et pourtant ils ont l’espace nécessaire pour augmenter leur production alimentaire en viandes et en poissons.

    • santo

    comment voulez vous que les chinois ou les japonais par exemple réagissent a ce genre de chose, ils en on rien a foutre de nous et de ce que nous pensons, c’est comme ça et pas autrement, donc arrêtez de nous bassiner avec ce genre de documents ça ne sert a rien. Par contre avant qu’ils ne fasse disparaitre pour toujours les tigres , les Rino et tout autre animal qu’ils raffolent, je trouve qu’on devrais faire disparaitre leur race, c’est plus simple non ?, mais vus que nous sommes a genoux devant eux, rien ne se passeras jamais,( a bon entendeur )

      • sylvie

      On est tous responsable de ce qu’il se passe.

      • Paul Sven

      Quel sorte de monstre êtes-vous ? Le génocide, carrément ! Avez-vous bien relu ce que vous avez écrit ?

    • Berthas

    Le gouvernement chinois comme le peuple sont concernés par ce massacre inacceptable….Le peuple chinois comme nous sont au courant des menaces qui planent sur notre planète….ET pourtant la consommation de requins , de baleines , le pénis de tigre , d’hippocampe., cervelle de singe mangé vivant , les chiens battus à mort pour attendrir leur chair n’a pas disparue…Personne ne les force à manger cette diversité d’espèces.Chacun est responsable de ce qu’il dit et fait. On ne peut plus dire je ne savais pas surtout avec internet, des associations vont sensibiliser les plus démunis…….Alors le respect que je porte aux peuples chinois, à leur culture , à leur plats culinaires , leur esprit de famille, ne peuvent plus justifiés leur agissement…Car un jour proche il n’y aura plus rien……….Alors partageons , informons , ensemble on peut modifier les comportements. Merci et moi je partage.

  • […] Un abattoir clandestin de requins-baleines découvert en Chine | Magazine GoodPlanet InfoMagazine Go… […]

    • sylvie

    Moi même je suis asiatique et je trouve ça horrible…mais c’est choquant de dire des choses comme ça. Nous sommes tous pareils et je trouve le terme « race » très déplacé. c’est blessant et irrespectueux il ne faut pas faire de généralité

  • Il faut déja commencer aux pays acheteurs d’arrêter de se fournir en chine et de trouver d’autres procédés.
    Les obliger à notifier sur les produits l’emploie de chair de requins baleine

    • Ingrid

    Ce ne sont pas que « les autres » (les chinois, ou japonais ou issus de n’importe quelle autre culture) qui font l’horreur. C’est le « marché », la demande qui fait la consommation (par ex.: si moi, en europe, en tant que femme, je désire bien m’alimenter ( riche en compléments omegas 3,6,9), et que je veux aussi soigner mon aspect extérieur (peau) avec les produits de beauté de qualité) ..et jusque là je n’ai rien fait de mal, c’est grâce à ma demande, ma consommation que se met en place la production (les produits de base (ici le requin baleine) qui seront utilisés pour qu’ils soient transformés jusqu’au produit fini que j’achèterai en toute innocence car je ne me serai pas posé la question de la ‘chaîne’ …qu’elle soit alimentaire, cosmétique ou pharmaceutique. La seule solution est de se demander, avant de consommer un produit, s’il m’est 1) indispensable pour ma vie 2) si cela ne détruit pas autre chose et 3) dans quelles conditions est-il produit. (en un mot, le respect devrait se situer à tous les niveaux).

    • Delcourt

    Les Chinois ceci les Chinois cela… Mais P…. On se croirait dans une cours de récréation… Quel proportion de cette masse humaine est responsable de quoi ? Regardez vous Français il y a du travail dans vôtre cours. Combien d’entre vous se f…. Royalement de la planète au delà des discours bien pensants par leurs actes quotidiens..? 2/3 bagnoles par familles voir plus… Et consommer du poisson lorsque l’on n’est pas au bord de la mer ? Questionnez vous, c’est urgent… Je suis Français et vous me faites honte par vôtre ignorance de tartufes… Voilà c’est dit, se reconnaisse qui peut.

      • Yolande

      Bravo pour votre commentaire….nous sommes revenus des annees en arriere et plus personne ne se soucie de la planete….francais en premier : avez vous entendu que l on propose de revenir sur la loi littoral, sur l exploitation des gaz de schiste, sur les ogm ….sans parler de toutes ces villes (donc des habitants de ces villes)qui se f. Totalement de leurs dechets et de l environnement…et ce n est pas ce clown que les francais ont elu qui va changer quelquechose !
      Desesperant !

    • Phebus

    La Chine sous Mao nous fichait la paix. La Chine nouvelle est devenue prédatrice et incontrôlable aux mains de mafieux sans scrupules. Il y a 60 ans, « on » nous demandait de faire acte de solidarité pour les pauvres « petits » chinois. Aujourd’hui, ils bouffent la Terre au point d’en être tous obèses et gras.
    Evidemment, il y a le grand chic d’aujourd’hui: il faut manger chinois, s’habiller chinois, se pommader chinois et voyager dans ce pays à la mode. Le client est autant coupable que le producteur. Le premier fait vivre le dernier.

    • chapolin

    Ça n’est pas une question de chinois, c’est une question globale de respect de la nature, d’éducation et de bêtise humaine. Les gens superstitieux, complètement abrutis et incultes au point de croire qu’ils auront de la force en consommant du pénis de tigre ou de la corne de rhinocéros sont les mêmes qu’ils soient Français, Italien ou Chinois … Là en l’occurrence il s’agit d’une espèce qu’on ne trouve pas dans la méditerranée sinon on la détruirait dans la méditerranée et ce serait par des criminels européens comme le sont ces criminels chinois qui alimentent de stupides et incultes consommateurs Européens et Américains … Il faut une meilleure éducation dans le monde ( c’est comme çà qu’on progresse ) et il ne sert à rien d’en avoir quelque part si elle n’est pas partagée car la nature aussi bien détruite que préservée n’a pas de frontières.

    • mikos

    commençons par fermer nos abattoirs qui ne sont pas clandestins eux et parfaitement localisés et non moins cruels sans parler des fermes usines qui torturent ! Commençons par devenir végétaliens et après on pourra faire la morale aux chinois !

Sur l'île grecque d'Eubée, un an après les feux, la nature renaît sur fond d'amertume

Lire l'article