« Les trucs mignons qui pourrissent l’environnement »

Avec le Professeur Feuillage et son équipe, le ton léger ne masque jamais l’importance des enjeux abordés. Derrière le titre Les trucs mignons qui pourrissent l’environnement, la vidéo éclaire le spectateur sur nombre de gestes « mignons » dangereux pour la planète. Les premiers exemples rappellent des souvenirs à tous : cueillir des fleurs pour offrir, assister à un lâché de ballon … Le Professeur Feuillage et son assistante se défoulent tout au long de la vidéo sur un droïde-cobaye afin d’expliquer toutes ces petites choses insoupçonnées mais qui, mises bout à bout, concourent à la dégradation de la Terre. Pour l’exemple des fleurs cueillies, le Professeur nous interpelle ainsi : « Ça nuit à la biodiversité ! Les hyménoptères n’ont plus rien à bouffer, les abeilles crèvent, les plantes ne sont plus pollinisées, les arbres ne font plus de fruits… c’est la famine, c’est ça que tu veux ?!« 

3 commentaires

Ecrire un commentaire

    • Geneviève GRINBERG

    Les huiles essentielles dans ce domaine, c’est pas grave ???

    • Durand

    Bien sûr que cueillir des fleurs sauvages enlèvent de la nourriture pour les abeilles mais est négligeable à leurs destructions sournoises par les produits phytosanitaires…
    Soyons sérieux.

  • Voilà un exemple qui montre bien combien notre droit au nombre et à la croissance économique s’oppose à tous les autres droits !
    Il ne faudra plus faire de bouquets, il ne faudra plus voyager, plus avoir de petites maison mais densifier les villes (concrètement s’entasser dans de grands immeubles en béton), nous n’aurons plus droit à tout ce qui est joli sur la Terre pour avoir comme seul droit celui d’être bientôt 11 milliards sur la planète en lieu et place de tout le reste du monde vivant !
    Moi je préfère les bouquets !

L’entomologiste Henri-Pierre Aberlenc : « on peut tout ignorer des insectes, mais c'est se priver d'une composante fabuleuse du réel »

Lire l'article