La mortalité infantile diminue mais des progrès restent à accomplir

Publié le : Last updated:

baisse mortalité infantile Afrique enfants

Des enfants maliens dans un camps de réfugiés en Mauritanie © AFP PHOTO / ABDELHAK SENNA

Entre 2000 et 2010, la mortalité des enfants de moins de 5 ans a diminué de 26%. C’est ce qui ressort d’une étude américaine récente parue dans The Lancet. La réduction de 66 % de la moralité infantile fait partie des Objectifs du Millénaire pour le Développement. Ces progrès ont permis d’empêcher la mort de 2 millions d’enfants en une décennie, note l’IRIN le 11 mai. L’objectif de réduction de 66% a pu être atteint dans les grands pays comme la Chine, l’Inde et le Brésil, grâce aux progrès dans le soin des maladies diarrhéiques. « Ailleurs, l’incidence des diarrhées et leur prise en compte ont peu changé, explique Zulfiqar Bhutta, un expert de la santé infantile de Karachi. Trop d’importance a été accordé aux chiffres globaux et à la réduction de la mortalité. On s’est moins attelé à comprendre les tendances et les déterminants ». Au niveau mondial, les causes principales de mortalité infantiles sont les maladies infectieuses, les naissances prématurées et la pneumonie. Cependant, en Afrique, le paludisme et le sida sont responsables de 73% des décès d’enfants.

Media Query: