Hong Kong: le doyen mondial des pandas en captivité meurt à 35 ans

AnAn Panda doyen Hong Kong

Le panda géant An An dans le zoo Ocean Park de Hong Kong, le 19 mai 2020 © AFP/Archives Anthony WALLACE

Hong Kong (AFP) – An An, le doyen des pandas géants en captivité dans le monde, est mort jeudi à 35 ans, a annoncé le zoo de Hong Kong où l’animal a passé la majorité de sa vie.

La santé d’An An s’était détériorée ces dernières semaines. Son activité physique et son appétit avaient fortement diminué et il a été euthanasié par des vétérinaires dans la matinée de jeudi, selon un communiqué du parc d’attractions et zoo Ocean Park.

L’âge du panda équivaut à un âge humain de 105 ans, a précisé le parc, et « la décision difficile » de l’euthanasier a été prise pour des raisons de bien-être, en consultation avec des experts chinois.

Né dans la nature dans le Sichuan, province de la Chine continentale, An An faisait partie d’un couple de pandas offert à Hong Kong par Pékin pour célébrer le deuxième anniversaire de la rétrocession de la ville par la Grande-Bretagne en 1999.

Lui et sa compagne Jia Jia ont passé le reste de leur vie à Ocean Park. Ils formaient un couple vénérable – Jia Jia détenait les records mondiaux Guinness du plus vieux panda vivant et du plus vieux panda vivant en captivité à sa mort à l’âge de 38 ans en 2016.

La durée de vie moyenne d’un panda à l’état sauvage est de 14 à 20 ans, selon l’organisation de préservation des espèces menacées WWF.

Après la mort de Jia Jia, son compagnon survivant a mené une vie plutôt solitaire — en 2021, il a célébré son 35e anniversaire seul avec un gâteau glacé aux fruits et au bambou, entouré de plusieurs cartes d’anniversaire faites à la main par le personnel du parc.

Les pandas sont un cadeau diplomatique de choix par Pékin.

Lorsqu’ils étaient arrivés à Hong Kong, le chef de l’exécutif de la ville de l’époque, Tung Chee-hwa, avait déclaré que leurs noms inciteraient Hong Kong à être stable (An) et performante (Jia).

Et lorsque la nouvelle du manque d’appétit d’An An a été annoncée la semaine dernière, le chef de l’exécutif actuel, John Lee, a appelé Ocean Park pour exprimer son inquiétude.

Les pandas ont des difficultés pour se reproduire, surtout lorsqu’ils sont en captivité. Ils sont classés comme « vulnérables » par le WWF, avec 1.864 individus vivant à l’état sauvage.

© AFP

Egalement sur GoodPlanet Mag’ :

Comment le panda est-il devenu végétarien ? La découverte d’un fossile répond

Xin et Shuan, deux pandas mexicains qui n’ont de chinois que le nom

Le doyen des rhinocéros blancs meurt dans un zoo italien

Ecrire un commentaire

À l'écoute du Vivant avec l’audio-naturaliste Marc Namblard : « si les animaux émettent autant de sons dans la nature, c’est que cela répond à des besoins vitaux »

Lire l'article