Les énergies renouvelables plus compétitives face au pétrole et au gaz, selon un rapport

agence energies renouvelables France energie pétrole charbon gaz

Les énergies renouvelables, dont le coût baisse régulièrement, deviennent de plus en plus compétitives face aux énergies fossiles avec la flambée des prix du gaz et du pétrole, selon un rapport de l'Agence internationale de l'énergie renouvelable © AFP/Archives REMY GABALDA

Paris (AFP) – Les énergies renouvelables, dont le coût baisse régulièrement, deviennent de plus en plus compétitives face aux énergies fossiles avec la flambée des prix du gaz et du pétrole, selon un rapport de l’Agence internationale de l’énergie renouvelable (IRENA) publié mercredi.

« Aujourd’hui, les énergies renouvelables sont sans conteste la forme d’énergie la moins chère », assure Francesco La Camera, directeur général de l’IRENA, dans un communiqué.

« Les énergies renouvelables permettent aux économies de s’affranchir de la volatilité des prix et des importations de combustibles fossiles, réduisent les coûts énergétiques et renforcent la résilience du marché, et ce d’autant plus si la crise énergétique actuelle se poursuit », déclare-t-il encore.

Selon l’IRENA, le coût de production des énergies renouvelables a encore baissé: en 2021, le coût de l’électricité produite par éoliennes a perdu 15%, 13% pour les éoliennes en mer et celui du photovoltaïque a baissé de 13%, par rapport à 2020.

En revanche, le prix des énergies fossiles augmente, en particulier depuis le début de la guerre en Ukraine, la Russie étant un important producteur d’hydrocarbures. Les cours du pétrole ont pris environ 32% depuis le début de l’année et celui du gaz naturel européen a été multiplié par 2,5.

« L’exemple européen montre que les coûts du combustible et du CO2 pour les centrales à gaz existantes pourraient être en moyenne quatre à six fois plus élevés en 2022 que le coût du cycle de vie des nouvelles installations solaires photovoltaïques et éoliennes terrestres mises en service en 2021 », indique l’organisation.

Dans ce contexte de flambée du prix des énergies fossiles, « l’énergie renouvelable installée en 2021 permettra d’économiser environ 55 milliards de dollars sur les coûts mondiaux de production d’énergie en 2022 », estime l’IRENA.

À quelques mois de la COP27 en Égypte, le directeur général de l’IRENA rappelle également que les énergies renouvelables sont pour les États « un moyen abordable de se rapprocher de l’objectif zéro émission nette et de convertir leurs promesses climatiques en actions concrètes ».

L’Agence internationale de l’énergie (AIE) estimait dans un rapport publié en mai 2021 qu’il fallait abandonner dès maintenant les projets d’exploration pétrolière ou gazière pour espérer limiter le réchauffement climatique à 1,5°C.

© AFP

Egalement sur GoodPlanet Mag’ :

L’année 2021 décevante pour les énergies renouvelables dans le monde, distancées par les fossiles

Les capacités renouvelables ont crû de 9% en 2021, d’abord en Asie (Irena)

Les défis d’une France 100 % énergies renouvelables

2 commentaires

Ecrire un commentaire

    • Guy J.J.P. Lafond

    Bravo!
    Faisons circuler ce rapport bref mais positif.
    Les États-Unis, la Russie, l’Arabie saoudite ne doivent plus être des pays qui font l’exception à la règle et qui boudent les recommandations du GIEC.
    Action!
    @GuyLafond @FamilleLafond
    https://mobile.twitter.com/UNBiodiversity/status/1395129126814691329
    À nos vélos, à nos espadrilles, à nos équipements de plein air! Car le temps file et car les enfants comptent.

    • Serge Rochain

    Il l’était déjà souvent avant cette crise. Le prix de revient du watt renouvelable étant variable selon plusieurs criteres dont beaucoup dépendent du lieu de production et d’autre de l’époque à quelques années pres, ce prix augment pour certains de ces criteres alors que d’autres baissent, il ne faut consédérer que la moyenne pour savoir à quel moment le priw du watt renouvelable devient inférieur au prix du watt fossile. et il est difficile de dire a quel moment ce basculement a eu lieu ou aura lieu. Il faudra certainement attendre un long délai avant de pouvoir affirmer que le coude est passé.

Rolls-Royce essaie un moteur d'avion à l'hydrogène pour un futur encore lointain

Lire l'article