Tunisie : trois tortues d’espèces protégées relâchées

tunisie tortues mer

Des scientifiques transportent des tortues marines avant de les relâcher dans la mer, à Sfax en Tunisie, le 21 mai 2022 © AFP/Archives HOUSSEM ZOUARI

Sfax (Tunisie) (AFP) – Trois tortues d’espèces protégées ont été relâchées sur le littoral centre-est de la Tunisie ce week-end, après avoir été sauvées, et l’une d’elles a été équipée d’une balise pour suivre son parcours, a-t-on appris dimanche.

L’opération a été menée en présence d’une cinquantaine de badauds, dont beaucoup d’enfants, par le Centre de soins des tortues marines de Sfax. Depuis sa création en juin dernier, près de 35 tortues y ont été soignées dans le cadre d’un projet appelé Life Med Turtle.

« Cette tortue fait partie de l’espèce Caretta Carretta, tortue à grosse tête, une espèce très présente en Méditerranée et dans les eaux tunisiennes », surtout dans le Golfe de Gabès (centre-est), a expliqué à l’AFP l’un des scientifiques à l’origine du projet.

« Cette balise qui nous a été donnée par l’université de Primorska en Slovénie va nous permettre de suivre cette tortue dans ses déplacements, car c’est une espèce migrante », a ajouté Imed Jribi, professeur à la Faculté de sciences de Sfax et coordinateur de Life Med Turtle.

L’appareil a été collé sur la carapace du reptile.

Les tortues se retrouvent souvent prises au piège des filets de pêche et ce sont les pêcheurs qui les amènent au Centre de soins spécialisé de Sfax.

Les trois animaux relâchés ont été bagués pour faciliter leur identification.

Marwa, la tortue munie d’une balise GPS, « avait été pêchée accidentellement par des pêcheurs », selon M. Jribi.

« L’identification des zones d’hivernage, de pâturage et des voies de migration joue un rôle important dans la protection de cette espèce menacée d’extinction », a ajouté le scientifique.

© AFP

En Tunisie, des « ruches intelligentes » pour sauver les abeilles

Vivant, l’exposition ouverte à tous, qui met l’art contemporain au service de la préservation de la nature

Ecrire un commentaire

Bangkok : elles tentent d'embarquer avec des animaux sauvages plein leurs bagages

Lire l'article