Des dizaines de milliers d’Australiens priés de fuir les inondations

Australiens récif inondations

Des sauveteurs évacuent en bateau des habitants dans une zone inondée de Maryborough, dans le Queensland, le 1er mars 2022 en Australie © Services d'urgence du Queensland/AFP Handout

Grafton (Australia) (AFP) – Les inondations meurtrières redescendaient la côte orientale de l’Australie mardi, obligeant les habitants à se réfugier sur les toits et sur les ponts et poussant les autorités à demander à des dizaines de milliers de personnes d’évacuer.

Au total, plus de 150.000 personnes sont concernées par les ordres d’évacuation, selon un décompte de l’AFP.

Des alertes de crues ont été émises pour des dizaines de rivières à travers les États du Queensland et de Nouvelle-Galles du Sud, où une « bombe de pluie » a déversé un mètre d’eau en une semaine dans certaines régions.

Plusieurs cours d’eau sont déjà sortis de leur lit et ont inondé des villes, obligeant les habitants à fuir ou à chercher refuge en hauteur.

« Nous avons vu des gens bloqués sur les toits pendant des heures, nous avons vu des enfants être sauvés, nous voyons des gens bloqués sur des ponts », a expliqué le Premier ministre de Nouvelle-Galles du Sud Dominic Perrottet.

Des milliers de personnes ont été secourues et le bilan s’est porté à neuf morts après la découverte par la police du corps d’une octogénaire dans sa maison du comté de la ville de Lismore.

A Byron Bay, station prisée par les surfeurs, Hannah Leser a célébré son mariage ce week-end avec 150 invités. Mais les amoureux ont passé le lendemain de noce à sauver des amis bloqués dans les villes voisines de Ballina et Mullumbimby à l’aide d’un 4×4 emprunté.

Une trentaine de personnes campent dans la maison où ils devaient passer leur lune de miel. « C’est le chaos, mais tous nos amis et nos familles sont saufs », a-t-elle raconté à l’AFP. « Ce n’est pas la lune de miel que j’attendais, mais c’est ainsi ».

Services d’urgence débordés

Ailleurs, au cours d’un sauvetage spectaculaire diffusé en direct par la chaîne ABC, un équipage d’hélicoptère est venu récupérer deux personnes réfugiées sur le toit en tôle ondulée de leur maison, léché par un courant d’eau boueuse.

A Lismore, qui n’a jamais d’inondation de cette ampleur, la députée locale, Janelle Saffin, a dû nager pour se mettre à l’abri après avoir été bloquée par les eaux de crue.

Les services d’urgence ont été débordés par les appels et une flottille de bateaux de fortune est apparue, les riverains essayant de mettre leurs voisins à l’abri.

Des refuges ont été établis dans des écoles primaires, des centres aérés et des clubs de retraités.

Près de la ville de Grafton, l’eau arrivait jusqu’au niveau des toits des bâtiments, les routes étaient emportées et le bétail errait à l’abandon.

Plus au sud, les habitants de Sydney subissait une nouvelle journée de pluie diluvienne et étaient priés de se préparer à des « inondations majeures ».

L’Australie a été durement touchée par le changement climatique: les sécheresses, les feux de brousse meurtriers, les épisodes de blanchiment de la Grande Barrière de corail et les inondations sont de plus en plus fréquents et de plus en plus intenses en raison de l’évolution du climat mondial.

© AFP

Également sur GoodPlanet Mag’ :

Climat : pas de surprise dans les conclusions du prochain rapport du GIEC

Dernier rapport du GIEC, l’essentiel

Indonésie : des milliers d’habitants évacués après des inondations imputées à la déforestation

Ecrire un commentaire

Philippe Bihouix :  « la vraie ville "smart", c’est celle qui repose avant tout sur l’intelligence de ses habitants »

Lire l'article