Consensus scientifique autour du caractère anthropique du réchauffement


Barge Smit Bornéo et Plateforme MOQ Well Head - Champs pétrolifères du nord - Qatar © Yann Arthus-Bertrand

En passant en revue 88125 études scientifiques sur le climat publiées entre 2012 et novembre 2020, des chercheurs de l’université de Cornell ont trouvé que 99,9 % de ces travaux s’accordent sur l’origine humaine du réchauffement climatique. Les articles publiés dans la littérature scientifique (revue à comité de lecture par des pairs) établissent une relation entre les activités humaines, les émissions de gaz à effet de serre et le changement climatique. « Nous sommes quasi certains que le consensus dépasse désormais les 99 % », déclare Mark Lynas, auteur de l’étude publiée dans la revue Environmental Research Letters. Au-delà de ce consensus et de cette unanimité, il estime qu’il est temps de classer la discussion sur la remise en cause des origines humaines du réchauffement, rapporte le site ScienceDaily. Le travail des chercheurs de l’université de Cornell est une mise à jour d’une précédente étude similaire conduite en 2013 qui montrait déjà que 97 % des publications scientifiques parues entre 1991 et 2012 s’accordaient sur le rôle des activités humaines dans le réchauffement du climat.

À lire aussi sur GoodPlanet Mag’

François Gemenne : « il y a beaucoup d’espoir et les planètes semblent alignées pour cette COP, mais rien ne garantit son succès »

Quels enjeux pour la COP26 de Glasgow ?

Le sixième rapport du GIEC : un signal d’alarme pour les gouvernements

 

3 commentaires

Ecrire un commentaire

    • Balendard

    Je me demande si le terme anthropique utilisé ici par GoodPlanet est le terme adapté

    Plus simplement les produits fossiles c’est, lors de leur utilisation, la combustion qui génère de la chaleur

    L’enthalpie par contre est un terme en relation avec ce qui nous permettrait d’atténuer le réchauffement climatique
    Voir la Solar Water Economy

    • michel CERF

    Il me semble adapté .

    • michel CERF

    Mais votre remarque est judicieuse !

Sécheresse: Washington réduit les quotas d'eau pour certains Etats et le Mexique

Lire l'article