Jour du Dépassement : dans quel état serait la Terre si tout le monde vivait comme vous ?

jardins potagers agriculture alimentation overshoot day

Jardins potagers dans les marais de Bourges, Cher

Cette année, l’overshoot day (le jour du dépassement) tombe le 29 juillet. Chaque année, il arrive de plus en plus tôt. Le site officiel du Global Footprint Network, l’initiateur de l’overshoot day, permet de mesurer son empreinte écologique à l’aide d’un questionnaire. Tout le monde peut ainsi se rendre compte de son empreinte, de ce qu’il peut changer afin de la réduire et trouver des solutions pour y parvenir. Avant de commencer, la première étape est déjà de calculer son empreinte écologique.

L’overshoot day ou le jour du dépassement est la date à laquelle l’utilisation des ressources environnementales sur l’année par les humains est plus importante que ce que la planète peut régénérer, on parle de biocapacitié. Le jour du dépassement est déterminé par le calcul de l’empreinte écologique, c’est-à-dire le nombre d’hectares nécessaires pour répondre aux besoins en nourriture, eau, énergies et produits de consommation, et de l’empreinte carbone, c’est-à-dire le nombre de tonnes de CO2 émises sur une année. Elle mesure donc la pression exercée sur la nature par les activités humaines.

Un jour du dépassement dont la date dépend de la richesse et de la consommation des ressources

Cette année, la date de l’overshoot day est le 29 juillet à l’échelle mondiale. Tous les pays n’exercent pas la même pression sur les ressources. Les Émirats Arabes Unis voient leur overshoot day survenir le 7 mars à cause d’une empreinte carbone annuelle par habitant de 21,95 tonnes de CO2 et une empreinte écologique de 8,9 hectares par personne. Quant à lui, l’overshoot day indonésien est le plus tardif, il aura lieu le 17 décembre.

Le jour du dépassement français est 2 mois plus tard. En France, en 2021, il était le 7 mai. Cela veut dire que si tout le monde vivait comme un Français, les ressources terrestres et environnementales seraient épuisées en seulement 5 mois et une semaine. En moyenne, chaque Français utilise 4,6 hectares et émet 4,73 tonnes de CO2 par an. Pourquoi il y a-t-il autant de différence entre les pays ? Les différences entre les pays sont souvent liées à la différence d’industrialisation et à la consommation de masse. Les pays occidentaux auront souvent un jour du dépassement plus tôt que les pays dits « pauvres ».

Et si vous mesuriez votre empreinte écologique ?

Qu’en est-il de votre score personnel ? Si chaque personne vivait comme vous quel serait le jour du dépassement et combien de planètes seraient hypothétiquement utilisées ? Le site officiel de l’overshoot day permet de faire ce test en moins de dix minutes. Mangez-vous de la viande ? En quelle quantité ? De quelle origine ? Votre logement est-il basse consommation ? L’électricité que vous utilisez provient-elle des énergies renouvelables ? Quelle quantité de plastique recyclez-vous ? Combien de fois par an achetez-vous des vêtements ? Toutes ces données influent sur le résultat.

Le créateur du Global Footprint Network, Mathis Wackernagel, a fait son propre test et confie les différents points qu’il met en place afin d’améliorer son impact sur la planète : « Cette année, j’ai travaillé depuis la maison, j’ai moins voyagé et j’ai principalement utilisé mon vélo. Je me suis fait livrer des cageots de légumes venant de la ferme, on a installé des panneaux solaires sur le toit et je partage la maison avec trois autres personnes (ma femme, mon fils et un de ses amis). J’utilise donc 1.7 planètes et mon jour du dépassement est le 3 août. »

Résultats du test d’un jeune végétarien habitant à Paris

Nous avons proposé le test à trois jeunes Français d’une vingtaine d’années. La première, Aurélie, « Je n’ai jamais fait attention à tout ça. Mais, mes amis me font la réflexion depuis un moment et le test à confirmer ce qu’ils me disent. Je ne pense pas arriver à tout modifier du jour au lendemain mais je vais déjà commencer à recycler et faire attention à la provenance de mes achats. ». En effet, elle ne recycle pas et n’est pas végétarienne. Elle habite seule dans un grand appartement à Paris et conduit une hybride. Son empreinte carbone est de 17,8 tonnes de CO2  par an, son empreinte écologique est de 9,8 hectares utilisés. Son jour du dépassement tombe le 1er mars.

La deuxième personne, Camille, habite avec sa famille dans un appartement de taille moyenne. Elle recycle et fait attention à sa façon de consommer (emballages, marques respectueuses de l’environnement) mais consomme encore de temps en temps de la viande. Son empreinte carbone est de 7,4 tonnes de CO2 émises à l’année, une empreinte écologique de 4,4 hectares utilisés et son jour du dépassement est le 23 mai. « Je m’attendais à ce que mon jour du dépassement soit tôt mais de faire le test m’a fait me rendre compte qu’il faut que je réduise ma consommation de biens non-essentiels comme les vêtements ou au moins que je commence à acheter en seconde main pour participer au recyclage. »

Enfin, le dernier interrogé, Adrien, est végétarien et recycle systématiquement, mais habite dans un logement à haute consommation et possède une voiture à essence. Son empreinte écologique est de 9,6 tonnes de CO2 émises par an, son empreinte écologique est de 4,9 hectares utilisés et son jour du dépassement est le 9 mai. « Je suis surpris de ce score aussi élevé mais je pense que ma voiture est une des raisons de l’importance de mon empreinte carbone, tant que je ne pourrai pas m’en passer réduire mon impact sera plus difficile ».

test empreinte écologique résultats végétarien overshoot day
Résultats du test d’un jeune végétarien habitant à Paris

Des points d’amélioration sont proposés à la fin du test. 5 grands thèmes sont retenus : la ville, la démographie, l’alimentation, l’énergie et la planète. Des solutions sont proposées afin d’améliorer ces cinq domaines. Elles portent par exemple sur l’évolution drastique de la consommation de masse et notamment des produits consommés (emballages, provenance). Le Global Footprint Network préconise également d’œuvrer pour l’égalité sociale et entre les genres notamment grâce à l’éducation des filles dans le monde entier et l’égalité avec les hommes, qui est un point important dans l’amélioration des modes de vie. Un Hashtag est également disponible. Il permet de partager sur les réseaux sociaux ce que chacun met en place : «#movethedate » (retarder le jour).

Alors si vous voulez déterminer quelles sont les améliorations que vous pouvez apporter à votre quotidien afin de réduire l’impact que vous avez sur la planète et le climat, faîtes le test. Vous serez peut-être surpris(e) du résultat. N’hésitez pas à partager vos résultats dans les commentaires.

Pauline Izabelle

Cliquer sur ce lien pour faire mesurer votre empreinte écologique et calculer la date de votre Jour du Dépassement

A lire aussi :

Avion, mode, viande, vidéo en ligne ou voiture, à quoi les Français, les Européens, les Américains et les Chinois sont-ils prêts à renoncer pour lutter contre le changement climatique ?

Et vous, êtes-vous prêts à renoncer à manger de la viande ?

« Le plus grand échec n’est pas le Jour du Dépassement, mais de refuser d’y prêter attention » Mathis Wackernagel, créateur de l’empreinte écologique à l’occasion du Jour du Dépassement

Un commentaire

Ecrire un commentaire

    • DAOUD

    Bonjour !
    quand l’humanité sur terre prendrait-elle consciene des atteintes portés à la nature, dont les dégradtions sont constatés de jours en jours ? (à l’exemple des déboisements) A+

Un rapport de l'ONU demande la réaffectation de 470 milliards de dollars de subventions agricoles qui nuisent aux prix des denrées et nous éloignent des objectifs environnementaux et sociaux

Lire l'article