Le traitement des eaux usées progresse dans le monde


Haiti Port au Prince © Yann Arthus-Bertrand

Une nouvelle étude réalisée par des scientifiques de l’université d’Utrecht et de l’Université des Nations unies montre qu’environ la moitié des eaux usées mondiales sont traitées, alors que l’estimation précédente était de 20 %. De tels progrès laissent entrevoir une meilleure gestion de l’eau sur terre, enjeu majeur du développement durable. Au total la production d’eaux usées représente au niveau mondial « environ 359 milliards de mètres cubes, […] ce qui équivaut à 144 millions de piscines olympiques », explique Edward Jones, chercheur en doctorat à l’université d’Utrecht et auteur principal de l’étude.

Mais, ces chiffres révèlent aussi des disparités : selon ScienceDaily, le traitement des eaux usées dans les pays en développement reste encore très faible. « Dans ces pays en particulier, la production d’eaux usées devrait augmenter à un rythme plus rapide que le développement actuel des infrastructures de collecte et des installations de traitement. » explique Edward Jones. C’est notamment le manque de ressources financières qui les pénalisent et crée ce décalage.

De plus, le traitement des eaux n’implique pas nécessairement leur réutilisation. Seulement 11 % des eaux usées produites dans le monde sont en fait réutilisées. Plusieurs solutions sont pourtant envisageables pour en faire usage, comme augmenter les réserves d’eau douce et convertir les eaux usées en sources d’énergie.

Ecrire un commentaire

L'ONG du navigateur Yvan Bourgnon présente un bateau de dépollution plastique fluviale

Lire l'article