Jour du Dépassement, tous les articles sur le sujet. Si tout le monde vivait comme vous, combien de planètes faudrait-il ?

Jaunisse de la betterave : Tereos a retardé le démarrage de sa campagne 2020/21

betterave jaunisse

Une feuille de betterave infectée par le virus de la jaunisse de la betterave dans une exploitation à Oye-Plage, dans le Pas-de-Calais, le 4 août 2020. © AFP/Archives DENIS CHARLET

Paris (AFP) – Le groupe sucrier Tereos a annoncé vendredi avoir retardé le démarrage de sa campagne de betterave pour 2020/21, en raison notamment des dégâts provoqués par la jaunisse dans certains champs.

« La campagne sucrière 2020/21 s’ouvre dans un contexte inédit du fait de l’épidémie de Covid-19 et d’une situation sanitaire pour les betteraves compliquée en raison de fortes attaques de jaunisse virale dans certaines régions », a justifié le groupe dans un communiqué.

« Dans ce contexte, Tereos a décidé de retarder son calendrier de démarrage des activités industrielles dans les régions touchées. Cette mesure vise à permettre aux associés coopérateurs affectés de disposer d’une période de végétation plus longue, favorable au rendement », a-t-il expliqué.

Dans de nombreuses régions, les betteraves issues de semences non enrobées d’insecticide sont atteintes de « jaunisse », en raison d’un puceron vert vecteur de la maladie qui affaiblit les plantes.

Le gouvernement a annoncé début août vouloir autoriser les agriculteurs à utiliser dès 2021 sous « conditions strictes » des semences de betteraves enrobées d’un insecticide interdit depuis 2018, afin de « pérenniser » la filière sucrière française, malgré l’opposition des défenseurs de l’environnement et des apiculteurs.

Tereos chiffre à environ 12% « la perte moyenne de rendement » de ses coopérateurs par rapport à la campagne 2019/20. « Elle est marquée par de fortes disparités régionales. Dans les régions les plus affectées, la baisse peut dépasser les 30% », souligne le communiqué.

Les volumes de betteraves en France de Tereos pour la campagne 2020 sont ainsi attendus « en baisse de 9% par rapport au niveau de la campagne 2019 », a-t-il estimé.

« Les semis de betterave 2020 ont été réalisés au printemps dans des conditions similaires aux années précédentes malgré le confinement », assure encore le groupe, qui affirme que « les surfaces emblavées par les coopérateurs Tereos sont en croissance de 3,5% ».

Selon des estimations au 1er septembre 2020 publiées par le service statistique du ministère de l’Agriculture Agreste, la récolte de betteraves industrielles est attendue en baisse de 16,3% par rapport à la moyenne 2015-2019.

©AFP

Les dérogations pour les néonicotinoïdes seront réservées à la betterave

Un commentaire

Ecrire un commentaire

    • Méryl Pinque

    Le sucre industriel : un fléau pour l’environnement, un fléau pour la santé.