Honk Kong : Des dalles de terre cuite pour restaurer les récifs coralliens

coraux

Grande barrière de corail, Queensland, Australie © Yann Arthus Bertrand

Dans la baie de Hoi Ha Wan, à Hong Kong, une équipe de chercheurs teste une méthode pour restaurer les coraux, grâce à des dalles en terre cuite créées par une imprimante 3D.

En 2018, 80% des coraux de la baie de Hoi Ha Wan avaient été détruits par un typhon. Alors, pour les restaurer, une équipe de scientifiques et d’architectes de l’Université de Hong Kong a développé une technique consistant à recréer des «dalles de récif » pour permettre le développement des coraux.

Un article du Guardian explique en effet que, grâce à une imprimante 3D, ces chercheurs ont créé des hexagones en terre cuite, qu’ils disposent ensuite dans les fonds marins. La forme de ces dalles, inspirée des récifs naturels par biomimétisme, permet la fixation des coraux.

Cette technique permet d’éloigner les coraux du plancher marin sableux, mauvais pour leur développement. En effet, le sable « peut se déplacer et enterrer ou affouiller les tissus fins du corail », détaille David Baker, directeur de l’Institut Swire des sciences marines (Swims) pour The Guardian.

Le choix de la terre cuite comme matériau présente plusieurs avantages, comme celui de nécessiter moins d’énergie que le béton à la production, d’avoir une composition semblable à celle des récifs coralliens, et de s’éroder rapidement, ce qui permet d’espérer que les dalles disparaissent à terme et que seuls les coraux restent.

Pour l’instant, la technique n’est expérimentée que sur 40m². Mais les résultats sont encourageants, selon les scientifiques, qui espèrent pouvoir élargir la surface de ces récifs artificiels.

Voir l’article de The Guardian sur le sujet

Ecrire un commentaire

Comment nous avons découvert trois nouvelles espèces de manchots dans l’océan Austral

Lire l'article