Inventer la ville de demain

Sustainable model district of Vauban, Freiburg im Breisgau, Bade-Wurtemberg, Germany (47°59’ N, 7°49’ E).

Sustainable model district of Vauban, Freiburg im Breisgau, Bade-Wurtemberg, Germany (47°59’ N, 7°49’ E).

Le quartier Vauban à Fribourg-en-Brisgau en Allemagne, Malmö en Suède, BedZED à Londres : plusieurs villes mettent en place des écoquartiers. Depuis les années 1990, les écoquartiers préfigurent la ville de demain : énergies renouvelables, bâtiments basse consommation voire passifs (c’est-à-dire qui produisent plus d’énergie qu’ils n’en consomment), densification de l’habitat, toitures végétalisées, mobilité douce… ce sont des laboratoires pour expérimenter les technologies et les modes de vie durable. Si différents labels (BBC, HQE…) existent pour ce genre d’aménagement urbain, plusieurs principes sont communs. Certains critères de l’écoquartier reviennent souvent dans les projets : l’adaptabilité, la compacité, la mixité fonctionnelle, la résilience, la gestion environnementale du chantier, la connectivité ou encore l’optimisation des équipements et des infrastructures. À partir de 2020, tous les nouveaux bâtiments en Europe devront être des bâtiments dont la consommation d’énergie est quasi-nulle.

 

4 commentaires

Ecrire un commentaire

    • jean Grossmann

    Dès 2006 mon ami Georges nous a avertis de la dangerosité de la croissance. Voir
    http://www.infoenergie.eu/riv+ener/LCU_fichiers/LT-croissance.htm

    La Chine n’ayant pas tenu compte de ses observations on a vu ce qui s’est produit chez eux avec le coronavirus et les répercussions qui en ont résulté en Europe

    J’avais l’occasion d’expliquer fin mars aux jeunes de 3e et grâce à l’IESF ce que sera la ville de demain
    dans le cadre de notre transition énergétique et du réchauffement climatique. Ceci en prenant comme exemple la région Île-de-France.

    Malheureusement et malgré l’urgence qu’il y a la aussi à s’entendre sur la nature des actions que nous allons devoir prendre, le confinement fait que cette réunion d’information est repoussée à fin 2020. voir

    https://www.dropbox.com/s/izxfue8won6yz76/urgence.pdf?dl=0

    • Balendard

    LA VILLE DE DEMAIN

    Dès 2006 mon ami Georges nous a avertis de la dangerosité de la croissance. Voir
    http://www.infoenergie.eu/riv+ener/LCU_fichiers/LT-croissance.htm

    La Chine n’ayant pas tenu compte de ses observations on a vu ce qui s’est produit chez eux avec le coronavirus et les répercussions qui en ont résulté en Europe

    J’avais l’occasion d’expliquer fin mars aux jeunes de 3e et grâce à l’IESF ce que sera la ville de demain dans le cadre de notre transition énergétique et du réchauffement climatique.
    Ceci en prenant comme exemple la région Île-de-France.

    Malheureusement et malgré l’urgence qu’il y a la aussi à s’entendre sur la nature des actions que nous allons devoir prendre, le confinement fait que cette réunion d’information est repoussée à fin 2020. voir

    https://www.dropbox.com/s/izxfue8won6yz76/urgence.pdf?dl=0

    • Balendard

    j’ai mis un commentaire qui me semble important et ça ne passe pas

    • Astrid

    Bonjour,
    Il me semble qu’une erreur c’est glissée dans cet article !
    Vous dite « bâtiments passifs » (c’est-à-dire qui produisent plus d’énergie qu’ils n’en consomment) mais le terme serait plutôt  » bâtiment à énergie positive »
    Cordialement

Dans la ville la plus chaude du Pakistan, une spirale de canicule et de pauvreté extrêmes

Lire l'article