Jour du Dépassement, tous les articles sur le sujet. Si tout le monde vivait comme vous, combien de planètes faudrait-il ?

REDD+ ou rémunérer la protection des forêts

Flottage du bois sur le fleuve Congo, département de Brazzaville, République du Congo. (3°49’ S – 15°56’ E)

Flottage du bois sur le fleuve Congo, département de Brazzaville, République du Congo. (3°49’ S – 15°56’ E)

Pour protéger les forêts, une solution consiste à payer pour ne pas couper d’arbres. Responsable de 17 % des émissions de gaz à effet de serre, la déforestation est l’une des principales causes du réchauffement climatique. La Convention-cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC en charge des négociations sur le climat) a créé le mécanisme REDD (Réduction des Émissions dues à la Déforestation et à la Dégradation forestière) dans les années 2000. Son objectif : éviter la déforestation dans les grands pays forestiers et tropicaux grâce à des incitations économiques. Ce mécanisme rémunère la préservation, notamment par les communautés indigènes, des écosystèmes en prenant en compte la valeur financière attribuée au carbone stocké naturellement par les végétaux. Le programme REDD+ y inclut en plus la gestion durable et la conservation des forêts ainsi que le renforcement des stocks de carbone. En tout, ce sont plus d’une centaine de projets qui ont vu le jour.

Un commentaire

Ecrire un commentaire

    • Bernard Guelton

    Comment participer ?