Préserver les sols

Vineyards, La Geria region, Lanzarote, Canary Islands, Spain (28°58' N – 13°43' W).

Vineyards, La Geria region, Lanzarote, Canary Islands, Spain (28°58' N – 13°43' W).

Un tiers des sols de la planète est considéré comme dégradé. Ils abritent pourtant un quart de la biodiversité terrestre et sont indispensables à l’agriculture et au stockage du carbone. Une étude de The Economics of Land Dégradation (ELD) évalue le coût de la dégradation des sols entre 6 300 et 10 600 milliards de dollars par an. L’érosion des sols, la perte du couvert végétal et la désertification (il s’agit de la détérioration de la qualité des terres dans les régions arides et non de l’avancée du désert) affectent la productivité de la terre et les rendements agricoles. Au moins 12 millions d’hectares de sols sont dégradés chaque année. Les causes sont connues : pratiques agricoles non-durables, déboisement, surpâturage, réchauffement climatique et urbanisation. De nombreux pays ont mis en place des stratégies de protection des sols comme le reboisement ou le recours à des techniques agricoles qui empêchent l’érosion.

Ecrire un commentaire

Satay végétarien: un laboratoire expérimente des plats asiatiques sans viande

Lire l'article

Le Marché de Rungis va s'étendre au nord de Paris avec nouvelles plateformes et volet agricole

Lire l'article