Les bénéfices sanitaires de la sortie des énergies fossiles en Asie

bénéfices sanitaires energies fossiles

Une centrale au charbon en Inde © SAM PANTHAKY / AFP)

Une étude de chercheurs d’Harvard a calculé que remplacer les centrales au charbon par des énergies renouvelables sauverait 26 millions d’années de vie  en Asie chaque année. Les scientifiques ont mesuré l’impact de la réduction des émissions de particules fines (PM2.5) si toutes les centrales thermiques étaient remplacées par des énergies propres, rapporte le site ScienceDaily. « Cette étude montre à quel point les pays à revenu intermédiaire peuvent profiter d’une transition vers une électricité d’origine non-fossile pendant leur croissance », insiste Chris Nielsen de l’université d’Harvard et co-auteur de l’étude. En plus de réduire les rejets de gaz à effet de serre, une telle transition permettrait de sauver 15 millions d’années de vie en Chine et 11 millions en Inde tous les ans.

 

 

 

https://www.sciencedaily.com/releases/2018/10/181017172832.htm

Un commentaire

Ecrire un commentaire

  • Cela est certainement exact pour les pays en voie de développement.

    Les pays développés quant à eux n’ont pas encore compris qu’ils pouvaient pour assurer leur bien-être tirer profiter d’une transition ênergetique orientée vers une électricité d’origine non-fossile et non nucléaire

Climat : pour l'Antarctique et le niveau des mers, chaque degré compte, selon une étude

Lire l'article