L’impact du Brexit sur l’environnement en Grande-Bretagne

éolien
Photo du parc éolien de Scroby Sands, Grande-Bretagne, le 27 août 2008 © AFP PHOTO/Shaun Curry
Photo du parc éolien de Scroby Sands, Grande-Bretagne, le 27 août 2008 © AFP PHOTO/Shaun Curry

Un éventuel Brexit, c’est-à-dire une sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne, mettra en danger la protection de l’environnement dans le pays. En effet, selon un rapport The EU Referendum and UK environment (le référendum sur l’Union européenne et l’environnement au Royaume Uni), l’Europe a joué un rôle important dans la protection de l’environnement au travers de différentes directives. Ce rapport du think tank indépendant The UK in a Changing Europe a été publié lundi alors que la campagne sur le Brexit est en cours. Les Britanniques doivent se prononcer le 23 juin par référendum sur le fait de rester dans l’Union européene ou de la quitter.

Le rapport examine les apports de l’UE en matière de législation et d’objectifs environnementaux. Il en conclut que les politiques contraignantes de l’UE ont été bénéfiques pour l’environnement. En matière d’énergie, « l’Union Européenne a grandement contribué à la croissance forte du secteur des énergies renouvelables ». De même, « elle a permis de moderniser les politiques environnementales du pays depuis 1973. Celles-ci sont devenues plus préventives, sous-tendues par des normes strictes, des délais clairs et des principes explicites tels que la durabilité » Un Brexit pourrait aussi conduire à revoir le UK’s Climate Change Act, la loi qui définit le budget des politiques de réduction des émissions de gaz à effet de serre pour la prochaine décennie.

Rory Stewart, secrétaire d’Etat à l’Environnement, a déclaré dans le Guardian : « Nous pouvons protéger l’environnement bien plus efficacement si les Etats membres continuent de travailler ensemble (…) afin de préserver notre nature précieuse et nos ressources naturelles pour les générations à venir. Par exemple, nous avons mené des réformes sur les politiques de pêche communes, mettant fin au rejet des poissons morts dans les océans et nous nous sommes légalement engagés à mettre en place une pêche durable ».

5 commentaires

Ecrire un commentaire

    • mona

    Ils auront bien raison s’ils votent pour le Brexit….
    Nos représentants viennent d’ouvrir un peu plus la porte à Monsanto, Bayer, Syngeta. ..

    L’Europe est à la merci de ces empoisonneurs
    Aucune confiance à leur accorder, mensonges sur le bon état de santé de l’Europe….
    Tout à été fait pour que les lobbies nous gouvernent et nous… tuent…!!
    STOP n’acceptons plus leurs dictats.

    • mona

    Ils auront bien raison s’ils votent pour le Brexit….
    Nos représentants viennent d’ouvrir un peu plus la porte à Monsanto, Bayer, Syngeta. ..

    L’Europe est à la merci de ces empoisonneurs
    Aucune confiance à leur accorder, mensonges sur le bon état de santé de l’Europe….
    Tout à été fait pour que les lobbies nous gouvernent et nous… tuent…!!
    STOP n’acceptons plus leurs dictats.

      • lison

      revoltons nous ! rejoignez les #NuitDebout !

    • mona

    Ils auront bien raison s’ils votent pour le Brexit….
    Nos représentants viennent d’ouvrir un peu plus la porte à Monsanto, Bayer, Syngeta. ..

    L’Europe est à la merci de ces empoisonneurs
    Aucune confiance à leur accorder, mensonges sur le bon état de santé de l’Europe….
    Tout à été fait pour que les lobbies nous gouvernent et nous… tuent…!!
    STOP n’acceptons plus leurs dictats.

    • mona

    Ils auront bien raison s’il votent pour le Brexit.

    Nos représentants viennent d’ouvrir un peu plus, la porte à Monsanto, Bayer et Syngeta.

    Mensonges sur l’état de santé de l’Europe.
    Nous sommes dirigés par des lobbies assassins…
    STOP.

    Une Europe sans EUX ou RIEN.

Le plaidoyer de la bergère des collines Florence Robert pour un pacte de responsabilité avec le vivant dans le cadre d’un élevage non industriel

Lire l'article