Les budgets publicitaires des fast-food atteignent des sommets aux USA

En 2012, les entreprises de fast-food américaines ont dépensé 4,6 milliards de dollars dans la publicité. Une telle dédbauche de moyens a pour résultat qu’un enfant de moins de 6 ans voit en moyenne chaque jour 3 publicités pour la restauration rapide  tandis qu’un adolescent entre 12 et 17 ans en voit 5 quotidiennement, rapporte le Guardian.

Et, probablement en conséquence de l’omniprésence des campagnes publicitaires, le nombre de menus enfants servis a augmenté de 54 % entre 2010 et 2013.  Jennifer Harris qui observe le marketing des chaines de fast-food pour le centre d’étude sur l’alimentation et l’obésité de l’université de Yale, explique : «  de nombreuses entreprises ciblent désormais les 12-14 ans. Car, à cet âge-là, les jeunes sont très vulnérables, ils consomment plus de médias et commencent à prendre eux-mêmes leurs propres décisions. »

La lutte contre l’obésité fait partie des priorités de santé publique aux États-Unis où 1 habitant sur 3 est en surpoids. De nombreuses campagnes de lutte contre le surpoids sont menées dans le pays, elles font la promotion de l’exercice physique et de meilleures habitudes alimentaires. Sur la dernière décennie, elles ont permis de réduire l’obésité  de 43 % chez les jeunes enfants de 2 à 5 ans, rapporte le Monde.

2 commentaires

Ecrire un commentaire

  • […] En 2012, les entreprises de fast-food américaines ont dépensé 4,6 milliards de dollars dans la publicité. En particulier à destination des adolescents.  […]

    • assame ntyame

    bien sûr, que l’environnement joue un facteur d’evolution au sein de notre écosystème, la preuve de la marge bénéficiaire dégagée sur les pubs de fast-food qui peut être l’un des levier de la croissance economique…

Produits végétariens : une étude pointe leur faible teneur en protéines végétales

Lire l'article