Fermeture des pêcheries du Maine car il n’y a plus de crevettes

crevettes
India's shrimps are displayed at a supermarket, on December 21, 2012 at the Kremlin-Bicetre, outside Paris. AFP PHOTO / JOEL SAGET
Des crevettes © AFP PHOTO / JOEL SAGET

Faute de crevettes, les pêcheries du golfe du Maine vont fermer pour l’année 2014. Les stocks du petit crustacé ont en effet atteint des niveaux historiquement bas et la Commission des pêches pour les Etats de l’Atlantique nord a donc décidé d’interdire la pêche aux crevettes dans la région, pour la première fois depuis 1978.

En cause : le réchauffement climatique.  Anne Richards, du centre de recherche sur les pêcheries du Nord-Est (NEFSC), note ainsi : « la température des eaux de surface a enregistré des records de chaleur en 2012 et en 2013. » Or, des eaux plus chaudes nuisent à la reproduction des crevettes  et favorisent l’essor des morues qui  sont l’un des principaux prédateurs des crustacés.

La dernière étude sur les stocks dans la région montre une diminution généralisée de l’espèce, et pas seulement des crevettes femelles de 4 à 5 an, qui sont habituellement capturées par les pêcheurs, rapporte le New Scientist. Ainsi, la surexploitation ne semble pas être la cause principale ou directe de la crise observée.

Ce déclin s’accompagne d’une perte  de puissance économique pour le secteur, relate le New York Times puisqu’en 2011, cette activité a rapporté plus de 10 millions de dollars, contre à peine 1,2 millions en 2013.

Un commentaire

Ecrire un commentaire

    • gerald teriierooiterai

    crevettes en moins

Un rapport de l'ONU demande la réaffectation de 470 milliards de dollars de subventions agricoles qui nuisent aux prix des denrées et nous éloignent des objectifs environnementaux et sociaux

Lire l'article