Des satellites pour réparer les puits en Afrique

puits

Collecte d'eau autour d'une pompe hydraulique dans un village près de Bor, Etat de Jonglei, Soudan du Sud (6°13’ N - 31°34’ E).

A l’’aide des satellites, ils réparent des puits en Afrique. Creuser des puits en Afrique, c’est bien. Réparer ceux qui sont cassés, c’est mieux.

Avoir accès à de l’eau potable est vital. Dans de nombreuses région d’Afrique, ce qui est très simple en Occident pose en fait de grandes difficultés. Avoir accès à un puit change la vie des populations qui risquent leur santé en buvant de l’eau insalubre ou qui doivent marcher (surtout les femmes) des kilomètres pour aller en chercher. Dans le monde, près d’un milliard de personnes n’ont pas accès à l’eau potable dans le monde.

Des puits à l’abandon

De nombreux puits ont été forés, en Afrique ou sur d’autres continents. La plupart du temps, ils fonctionnent grâce à des pompes actionnées à la main ou au pied mais susceptibles de tomber en panne. Certaines durent 10 ans, d’autres trois mois. En moyenne, elles doivent être réparées après 3 ans, selon Philippe Lacour-Guyet. Celui-ci, ancien cadre Schlumberger, est le co-fondateur de l’association française Ido qui tente justement de fournir aux populations défavorisées un accès durable à une eau de bonne qualité. Ido intervient dans le Logoné oriental, dans le sud du Tchad, où, selon ses estimations, les deux tiers des puits sont hors service à cause d’un manque de maintenance. Si la proportion de pompes hors d’usage est la même dans le pays que dans la région, environ 10 000 sont en la région, environ 10 000 sont en panne.

Mais où sont donc tous ces puits ? Il n’existe malheureusement pas d’inventaire général. Une partie de l’action d’Ido consiste donc à les localiser et à les répertorier. Difficulté supplémentaire, les cartes de la région datent des années 1960 et le pays a considérablement changé depuis. Les experts d’Ido (qui viennent de l’industrie pétrolière et connaissent bien les techniques de forages) ont donc fait appel à Planet Action pour obtenir des photos satellites de haute précision et positionner les puits.

L’association réalise ensuite des visites d’inspection et quand cela s’avère nécessaire et possible répare les pompes. Mais le chantier est titanesque. Depuis 2009, Ido a réparé 167 puits. Ce succès, même modeste, incite Ido à étendre
son activité dans d’autres pays, car les besoins sont grands. L’ONG vient ainsi de commencer une opération au Congo-Brazzaville, où la situation semble encore pire qu’au Tchad : presque tous les puits sont en panne.

Ce texte est un extrait du livre Espace>Terre

5 commentaires

Ecrire un commentaire

  • […] A l’aide des satellites, ils réparent des puits en Afrique. Creuser des puits en Afrique, c’est bien. Réparer ceux qui sont cassés, c’est mieux.  […]

  • […] A l'aide des satellites, ils réparent des puits en Afrique. Creuser des puits en Afrique, c’est bien. Réparer ceux qui sont cassés, c’est mieux.Avoir accès à de l’eau potable est vital. Dans de nombreuses région d’Afrique, ce qui est très simple en Occident pose en fait de grandes difficultés. Avoir accès à un puit change la vie des populations qui risquent leur santé en buvant de l’eau insalubre ou qui doivent marcher (surtout les femmes) des kilomètres pour aller en chercher. Dans le monde, près d’un milliard de personnes n’ont pas accès à l’eau potable dans le monde.  […]

  • […] la suite sur www.goodplanet.info Vu sur Scoop.it – Sélection de […]

  • […] A l’aide des satellites, ils réparent des puits en Afrique. Creuser des puits en Afrique, c’est bien. Réparer ceux qui sont cassés, c’est mieux.  […]

  • […] A l’’aide des satellites, ils réparent des puits en Afrique. Creuser des puits en Afrique, c’est bien. Réparer ceux qui sont cassés, c’est mieux.Avoir accès à de l’eau potable est vital. Dans de nombreuses région d’Afrique, ce qui est très simple en Occident pose en fait de grandes difficultés. Avoir accès à un puit change la vie des populations qui risquent leur santé en buvant de l’eau insalubre ou qui doivent marcher (surtout les femmes) des kilomètres pour aller en chercher. Dans le monde, près d’un milliard de personnes n’ont pas accès à l’eau potable dans le monde.  […]

Jaunisse de la betterave : Tereos a retardé le démarrage de sa campagne 2020/21

Lire l'article

L’agriculture bio labellisée AB est le modèle le plus rentable et le plus performant, d’après une analyse de France Stratégie

Lire l'article