Un dirigeant de Monsanto remporte le prix Nobel de l’alimentation et de l’agriculture

Le World Food Prize, l’équivalent du prix Nobel de l’alimentation et de l’agriculture a été attribué à trois dirigeants de grandes entreprises du secteur chimique dont Robert Fraley, vice-président et directeur technique de Monsanto.

Cette décision a suscité de nombreux étonnements puisque ces lauréats ont été récompensés pour avoir mis au point « la » technologie qui a fait le succès de ces entreprises, à savoir l’insertion de gènes étrangers dans des organismes végétaux. Et Grist de s’étonner, « pour un prix qui prétend récompenser des personnes aux services d’une alimentation plus riche et plus durable », le choix n’est peut être pas le plus judicieux.

Ecrire un commentaire

Produits végétariens : une étude pointe leur faible teneur en protéines végétales

Lire l'article