Etats-Unis : des burgers au lion

La vente et la consommation de viande de lion sont autorisées aux Etats-Unis. Mais depuis quelques mois des burgers à la viande de lion divisent les Américains.

Ce n’est pas la première fois qu’un plat atypique fait parler de lui. On avait déjà eu les bâtonnets d’antilope en Afrique du Sud et les plats à base de rat ou de renard en Chine. Cette fois ci, ce sont des burgers au lion qui divisent les Américains. Les lions africains ne sont pas listés sur la liste rouge des espèces menacées, il n’est donc pas interdit de consommer de leur viande. Aux États-Unis, des lions issus de zoos ou de cirques sont donc envoyés à l’abattoir, comme n’importe quel autre animal, pour finir en steak.

Selon Le Monde, cette nouvelle recette divise, d’un côté ceux que l’éthique empêche de consommer de la viande d’une espèce vulnérable, de l’autre ceux qui brulent de gouter au roi de la jungle.

Pas de commentaire

Ecrire un commentaire

    • seb natoli

    Je ne peux pas le croire !
    Je viens de voir cet article ! Des burgers au lion ?? Mais jusqu’où ira-t-on ? Ce n’est pas possible !! Des lions de cirques et de zoos !! Déjà on les a privés de leur vie, et pour couronner le tout ils finissent à l’abattoir ? Un des plus beaux animaux du monde, un des plus emblématiques !! Il finit dans un abattoir, sans gloire ni honneur après avoir amusé la galerie humaine pdt des décennies…Mais jusqu’où ira-t-on ? N’avons nous plus aucune empathie, aucune compassion, sensibilité ? Tout sacrifié pour le plaisir égoïste de notre propre personne ?
    J’ai honte ! J’ai vraiment honte d’être humain…Quand s’arrêtera la décadence…Comment peut-on aimer l’Homme et lui trouver des excuses, lui pardonner ?
    Je suis écœuré…

    • Mélo

    Le hamburger au Lion
    Je suis allée en Afrique du sud et j’ai mangé certaines antilopes, de l’autruche et du crocodile qui sont, je vous l’assure, vraiment excellent. Ce ne sont pas des espèces en voie d’instinction, loin de là. C’est pas plus pire que de manger du cerf de Virginie. Mais du lion?! Là, ça me dépasse…surtout que ceux-ci viennent des cirques et des zoos?! Non, c’est trop… On peut manger certains animaux mais pas TOUS les animaux. Faut une limite, là. Cet appétit gargantuesque me dégoûte. Ce n’est même plus normal. Idem pour les requins. Trop, c’est trop!

    • Clem.B

    Lion
    Stop, ça va trop loin ! Bientôt les steak de girafe ?C’est du n’importe quoi et ce qui me dégoute le plus c’est qu’il y aura toujours des abrutis pour aller goûter sans prendre conscience de ce qu’ils sont en train de manger et de l’impact que sa peut causé.

    Après on nous dira que les lions sont en voie d’extinction …

    • Lola

    Enjeux et populations sauvages
    Un article très intéressant sur le sujet (en anglais) qui détaille bien les différents enjeux d’une telle « tendance ». Comme il est dit dans cet article, il faut bien se rendre compte que les populations captives (cirques, zoos, fermes…) ont été/sont/seront liées aux populations sauvages à un moment donnée. Si cette tendance se généralise, alors elle mettra une pression supplémentaire sur les populations sauvages qui n’en ont vraiment pas besoin, étant donné la diminution toujours croissante de leurs effectifs…

    Article: http://www.guardian.co.uk/environment/world-on-a-plate/2013/jun/07/us-taste-lion-burgers

    Carte animée l’évolution des populations de lion depuis les années 1800: http://animals.nationalgeographic.com/animals/big-cats/lion-decline-map/