Le New York Times dissout son service environnement

Le New York Times va fermer dans les semaines à venir son service dédié à l’information sur l’environnement. L’un des quotidiens de référence américain va reclasser les 9 rédacteurs environnement dans d’autres services, tandis que le maintien du Green Blog du New York Times demeure incertain, rapporte le Guardian le 11 janvier. Cette suppression du service intervient dans un contexte de réduction budgétaire et de suppression de postes au sein de la rédaction. Le titre va cependant continuer de traiter des sujets environnementaux. Une grande partie de la presse a salué le rôle des journalistes environnementaux du New York Times, notamment dans le traitement du changement climatique et de la préparation de la ville de New York aux changements apportés par les modifications du climat. Beth Parke qui dirige la Société des Journalistes Environnementaux a déclaré que « bien qu’une équipe consacrée au sujet ne soit pas requise pour bien traiter les sujets, la décision du New York Times était inquiétante. Cela semble un mauvais signal. Car une équipe dédiée apporte de la force et de la consistance au traitement de l’information environnementale. »

Pas de commentaire

Ecrire un commentaire

    • Laëtitia

    Signal inquiétant
    Bonjour,

    Je suis d’accord avec Mme Parke : la décision du New York Time est inquiétante. Cependant elle n’ait pas surprenante et reflète l’ambiance général tant au niveau des décisionaires politique que des citoyens : face à la crise économique l’Environnement passe à la trappe. C’est bien dommage !
    Je m’inquiète de plus en plus. Alors qu je pensais que l’on avancait en terme de considération de l’environnement et de ses problématiques j’ai depuis plusieurs mois déjà, l’impression que l’on fait de grand bon en arrière. La décision de ce journal en ait un de plus