L’« Amendement huile de palme » ou « amendement Nutella » adopté

Un amendement visant à augmenter de 300% la taxe sur l’huile de palme a été adopté par la commission des Affaires sociales du Sénat le 7 novembre 2012. Qualifié d’ « amendement Nutella » dans la presse, il concerne plus de 13% des produits alimentaires présents sur le marché français, dont 59% des biscuits chocolatés et plus de 90% des pâtes à tartiner selon une étude réalisée par mesgout.fr. A ces produits, il faut ajouter d’autres produits de consommation courante, des produits destinés à l’alimentation des animaux d’élevage ainsi que les agro-carburants obtenus à partir d’huile de palme.

L’objectif de cette hausse de la fiscalité est d’inciter les industriels de la filière agroalimentaire à substituer l’huile de palme, riche en acides gras saturés, par des produits moins nocifs pour la santé. Selon Boris Patentreger, chargé du programme conversion forestière et papier au WWF, cité par Libération, il « manque clairement à cette proposition la dimension environnementale de la production d’huile de palme ».

Un rapport du WWF indique que plus de 50% des plantations d’huile de palme se fait au détriment des forêts et des espèces qui y vivent. Ces grandes exploitations agricoles jouent un rôle majeur dans la déforestation de l’Indonésie, principal pays producteur d’huile de palme avec la Malaisie.

« Pourquoi ne pas proposer une taxe différenciée variable en fonction des garanties environnementales données par les producteurs ? Cela permettrait d’encourager une production responsable, plus respectueuse de l’environnement. Une taxe graduée est à l’étude pour le papier, on pourrait très bien imaginer le même modèle pour l’huile de palme », suggère Boris Patentreger.

2 commentaires

Ecrire un commentaire

    • Verville Pierre

    huile de palme
    L’huile c’est précieux. Huile de palme est riche en acides gras saturés. Je ne connais pas la robusticité de la plante. Mais le chanvre indien a une huile de qualité supérieure pour la santé humaine. Et il peut être cultivé à même la forêt, une forêt qui peut être améliorée. Et il y a d’autres produits dérivés qui sont intéressants. Si biodiésel alors les États-Unis deviennent autonome quant à l’énergie. Je dirais que l’avenir est au chanvre en attendant que l’on se tourne vers le peroxide d’hydrogène comme « fuel ».

    • Louise Ben Mami

    Amendement Nutella
    C’est de la poudre aux yeux, car le fabricant de Nutella a aussitôt rétorqué que cette taxe ne l’empêchera pas de continuer à fabriquer ce produit. Ca rapporte trop. Quand on sait que ce produit est mauvais pour la santé de par ses lipides, c’est un problème de santé publique à gérer. Il faut empêcher sa vente comme un produit nocif. On ne pourra jamais empêcher la culture des palmiers à huile, c’est trop tard, il faut l’empêcher de s’étendre et la canaliser pour protéger l’environnement.

Un rapport de l'ONU demande la réaffectation de 470 milliards de dollars de subventions agricoles qui nuisent aux prix des denrées et nous éloignent des objectifs environnementaux et sociaux

Lire l'article