La Chine face à la pollution marine

En 20 ans, la pollution des mers et du littoral s’est aggravée en Chine. Ainsi, depuis les années 1950, le pays a perdu 73 % de ses marais et de ses mangroves et la surface des récifs coralliens a diminué de 80 %. De plus, près de 90% des villes côtières font face à des pénuries d’eau ponctuelles et 48 estuaires sont pollués par des métaux lourds, des hydrocarbures et du DDT. C’est ce qui ressort de la première étude exhaustive sur l’état des côtes conduite par l’administration chinoise en charge des océans. Les résultats publiés de cette étude participent aussi aux revendication territoriales de la Chine, rapport le site Nature le 6 novembre : « le projet a d’autres ambitions que la simple surveillance des ressources marines. De nombreux pays utilisent ce type d’enquêtes scientifiques pour appuyer leurs revendications territoriale. La Chine ne fait pas exception. L’étude porte sur 10 312 îles présentées comme chinoises dont Taiwan et les îles Senkaku contrôlées par le Japon et revendiquées par la Chine sous le nom de Diaoyu ».

Ecrire un commentaire

Jaunisse de la betterave : Tereos a retardé le démarrage de sa campagne 2020/21

Lire l'article

L’agriculture bio labellisée AB est le modèle le plus rentable et le plus performant, d’après une analyse de France Stratégie

Lire l'article