Legacy, le film événement de Yann Arthus-Bertrand, retrouvez nos news et interviews exclusives sur le documentaire dont tout le monde parle

22 août, le jour où la Terre aurait dû s’arrêter

Cette année, il n’a fallu que 8 mois aux habitants de la Terre pour épuiser les ressources naturelles renouvelables de la planète. En effet, le Global Footprint Network vient d’annoncer que depuis le 22 août, nous vivons à crédits sur les ressources naturelles, sur la biocapacité et sur les émissions de gaz à effet de serre. C’est ce qu’il nomme « l’overshoot day », le jour du dépassement des ressources. En clair, l’humanité les consomme plus rapidement qu’elles ne se renouvellent. De plus, la planète n’a plus la capacité d’absorber naturellement les émissions de gaz à effet de serre. La pression sur les ressources naturelles s’accélère donc puisqu’en 1992 le jour du dépassement était le 22 octobre puis,10 ans plus tard, en 2002, ce jour tombait le 3 octobre. « Les nations du monde en particulier celles du sud de l’Europe, ont déjà commencé à expérimenter dans la douleur ce que cela signifie de vivre au-dessus de ses moyens. La pression sur les ressources s’avère similaire à un excès de dépense et peut devenir dévastatrice. Comme les ressources se raréfient et leurs prix ne cessent d’augmenter, les coûts pour les pays deviennent ingérables », avertit le docteur Mathis Wackernagel, Président du Global Footprint Network et un des créateurs de l’empreinte écologique. Avec son think tank, il estime que les terriens consomment 1,5 planètes par an.

Pour aller plus loin sur ce sujet, vous pouvez lire que Mathis Wackernagel a eu la courtoisie de rédiger pour la Fondation GoodPlanet.Et si nous mettions l’empreinte écologique à nos tableaux de bord ?

Ecrire un commentaire