Incendies en Australie, suivez la situation

État d’urgence pour l’environnement au Nigeria

Le ministre de l’environnement nigérian vient de déclarer l’état d’urgence sur l’environnement. En effet, le pays est classé 126e sur 149 sur l’Indice de Performance Environnementale, rapporte le Daily Champion le 30 septembre. La ministre de l’environnement Hajia Hadiza Ibrahim Mailafia déclare « contrairement aux recommandations de la FAO selon lesquelles un quart de la superficie d’un pays devraient recouvertes de forêts, le Nigeria a vu ses réserves forestières passer de 10% en 1977 à moins de 6% à l’heure actuelle. » Le pays fait face à la déforestation et peine à collecter plus de la moitié des déchets en ville. Le gouvernement compte mettre l’accent sur la protection de l’environnement et exiger des études d’impact avant d’autoriser de nouveaux projets d’exploitation des ressources naturelles.

Un commentaire

Ecrire un commentaire

    • Manso

    Pour une Démographie Responsable
    Etat d’urgence sur le plan environnemental, mais aussi, état d’urgence sur le plan démographique, le second ayant (à terme)une influence majeure sur le premier. Le pays qui ne comptait que 38 millions d’habitants en 1950 en est aujourd’hui à 162 millions et devrait selon l’ONU atteindre les 730 millions en 2100.
    On ne passe pas impunément de UN à VINGT en un siècle et demi : l’environnement et la faune vont terriblement souffrir, quant aux nigériens, je n’aimerais pas être à leur place.
    A moins, à moins qu’ils n’entendent l’appel lancé par l’association Démographie Responsable.