Mongolie intérieure : un berger renversé par un camion d’une compagnie minière

La tension est montée d’un cran ces derniers jours en Mongolie intérieure après la mort d’un berger, renversé par un camion transportant du charbon alors qu’il essayait de l’empêcher de traverser une prairie. Si les circonstances exactes de la mort de cet homme sont encore floues, ce drame illustre le conflit qui oppose les ethnies nomades mongoles et les compagnies minières. « Au fur et à mesure que les autorités accordent des permis d’exploitations dans les prairies pour faire de la Mongolie la réserve énergétique du pays, les conflits entre les bergers et les sociétés minières augmentent. », explique au Guardian Enghebatu Togochog, du Centre d’informations sur les droits de l’homme en Mongolie du sud.

Il y a quelques jours, près de 1 000 étudiants sont descendus dans la rue à Xilinhot, « le plus grand mouvement de protestation depuis 1999 », souligne M Togochog. Issus de familles pastorales récemment sédentarisées, ils ont manifesté pour le respect des droits des bergers et pour dénoncer les conséquences des mines sur l’environnement.

Un commentaire

Ecrire un commentaire

    • Benjamin GP

    Mise à jour
    Suite à ces manifestations, le gouvernement chinois a annoncé une série de mesures afin de réduire l’impact de l’activité minière sur l’environnement, et notamment sur les pâturages.

L’hydrogène sera vraiment révolutionnaire si il est produit à partir des renouvelables

Lire l'article