Le plateau du Tibet, réserve d’électricité solaire de la Chine

Dix nouvelles centrales photovoltaïques, d’une capacité de 100 mégawatts, devraient voir le jour d’ici la fin de l’année sur le plateau du Tibet. L’une des plus importantes d’entre elles, située à quelques kilomètres de la deuxième plus importante ville tibétaine, devrait être achevée avant la fin du mois et génèrera plus de 20 millions de kWh par an, rapporte le China Daily.

La construction de ces nouvelles centrales, qui s’inscrit dans la volonté du gouvernement chinois d’atteindre l’objectif de 10 gigawatts de production d’énergie solaire d’ici 2015 et 50 gigawatts d’ici 2020, permettra de remédier aux coupures d’électricité fréquente sur le plateau tibétain.

Wang Haijiang, qui travaille depuis des années sur les questions énergétiques au Tibet, ajoute qu’ « Avec près de 400 000 fours solaires installés dans les cuisines tibétaines […] et 200 000 maisons éclairées grâce à l’énergie solaire », les familles tibétaines ont su tirer profit des 3 000 heures annuelles d’ensoleillement du plateau.

2 commentaires

Ecrire un commentaire

    • Eli

    J’en ai marred de l’occupation
    Les Chinoises ont envahi le Tibet et ils croient que tout est bien avec les panneaux solaire dans le pays, tibet? Donnez les Tibetians leur libertés et leurs droits culturelles!!!!!!

    • michel

    Tibet dans la Chine
    C’est une opportunité pour le Tibet d’être dans la Chine qui est en passe de devenir 1ère puissance mondiale. Pour le bonheur des Chinois ( un Tibétain est un Chinois jusqu’à preuve du contraire) vivant au Tibet où est le mal de s’ouvrir à la nouvelle technologie verte. Pour la liberté culturelle elle existe et le tibétain est enseigné à l’école mais mandarin reste la langue officiel pour toute la Chine. Allez donc visiter le Tibet au lieu de lire le monde à travers des romans.

Stellantis Sochaux construit l'une des plus grandes centrales solaires en ombrières de France

Lire l'article