Apple ne veut pas que l’iPhone soit évalué sur ses performances écologiques

La firme Apple qui produit les iPhones a refusé que son produit phare soit évalué par le réseau d’ONG O2 qui publie le premier classement vert des portables au Royaume-Uni. Alors que tous les autres fabricants de portables (Nokia, Samsung, Sony ou encore RIM, dès l’an prochain) ont accepté de se joindre à l’initiative, Apple a refusé et préféré publier sur son site son propre bilan environnemental de ses produits, ce que font aussi les autres compagnies, rapporte le Guardian du 25 août. Grâce à 63 questions, le réseau O2 évalue les téléphones sur 5 points, notamment les matériaux de conception, le recyclage, l’emballage et l’efficacité énergétique. Une porte-parole d’Apple a refusé d’expliquer la décision de la marque. Gary Cook, spécialiste des TIC chez Greenpeace déplore cette attitude : « la transparence est toujours une préoccupation pour le consommateur, mais les entreprises d’électroniques prétendent que fournir trop d’information diminue l’avantage concurrentiel. Pourtant, le consommateur mérite de connaître toute l’histoire. Tandis qu’Apple a récemment réalisé de grands progrès dans l’élimination des substances toxiques de ses produits, ils sont toujours à la traîne par rapport à leurs concurrents quand il s’agit de la transparence sur leur empreinte écologique ».

Ecrire un commentaire

Le navire turc en Méditerranée, au cœur de tensions avec la Grèce, est rentré au port

Lire l'article