La marée noire menace les Indiens

La survie des tribus indigènes qui vivent dans les bayous est menacée par la marée noire, rapporte Mongabay. Dans l’état de Louisiane, les tribus Houma et Chitimach tirent leurs principaux revenus de la pêche de crevettes et de crabes. Or, ces animaux, contaminés par le pétrole, ont été interdits de vente par le gouvernement. « La marée noire représente un danger énorme pour le peuple Houma et son mode de vie » témoigne Thomas Dardar Jr., Chef de la tribu, « notre terre et la santé de notre peuple sont menacées ». Alors qu’on commence à chiffrer les conséquences écologiques de la catastrophe, le sort des Indiens du bayou reste donc en suspens.

Ecrire un commentaire

Brigitte Gothière, directrice de L214, explique pourquoi recourir à un Référendum d’Initiative Partagée pour défendre les animaux et interdire les élevages intensifs en France en 2040

Lire l'article