Le pois chiche mal en point

Le réchauffement climatique met en péril le pois chiche. De récentes études menées en Inde par un groupe scientifique de l’ICRISAT (International Crops Research Institute for the Semi-Arid Tropics) ont constaté que l’assèchement des sols entraînait de nouvelles maladies comme le pourrissement des racines de la légumineuse, provoqué par un champignon (rhizoctonia bataticola). Selon le quotidien indien The Hindu, cette révélation souligne l’impact du réchauffement climatique sur la sécurité alimentaire et sur la vie des plus pauvres puisque le pois chiche s’avère être l’aliment de subsistance le plus cultivé par les petits paysans des zones semi-arides d’Asie et d’Afrique.

Ecrire un commentaire

Satay végétarien: un laboratoire expérimente des plats asiatiques sans viande

Lire l'article

Le Marché de Rungis va s'étendre au nord de Paris avec nouvelles plateformes et volet agricole

Lire l'article