Nestlé va réduire son empreinte sur la déforestation

Suite à une campagne menée sur Internet depuis des mois par Greenpeace, Nestlé a accepté de rendre la production de ses barres chocolatées plus respectueuses de l’environnement. L’huile de palme employée dans la composition des confiseries provient en effet en partie de cultures à l’origine de la déforestation en Indonésie et en Malaisie, rappelle The Independent du 19 mai. Le groupe agroalimentaire a signé un accord avec l’ONG Suisse Forest Trust pour établir un audit pour évaluer ses fournisseurs et Nestlé s’engage à annuler ses contrats avec ceux qui ne respectent pas l’environnement. Le directeur de Forest Trust estime que « il s’agit d’un changement dans les règles du jeu. Pour la première fois, une entreprise présente partout dans le monde affirme qu’elle ne veut pas voir ses produits associés à la déforestation et agit pour tenir sa parole ».

Ecrire un commentaire

Jaunisse de la betterave : Tereos a retardé le démarrage de sa campagne 2020/21

Lire l'article

L’agriculture bio labellisée AB est le modèle le plus rentable et le plus performant, d’après une analyse de France Stratégie

Lire l'article