Le secteur laitier représente 4 % des émissions de gaz à effet de serre dans le monde

L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) vient de publier un rapport qui évalue à 4 % la part du secteur laitier dans les émissions de gaz à effet de serre (GES) d’origine anthropique. Ce chiffre prend en compte à la fois les émissions liées à la production, à la transformation et au transport des produits laitiers mais également les émissions liées à l’abattage d’animaux provenant du système laitier. D’après le site de la FAO, c’est le méthane qui arrive en tête des GES émis par le secteur avec 52 %, devant le protoxyde d’azote et le dioxyde de carbone. Pour Samuel Jutzi, Directeur de la Division de production et de santé animales à la FAO, « ce rapport est un outil fondamental pour comprendre et recenser les opportunités de réduction de l’impact sur l’environnement du secteur laitier en continuant à offrir des aliments sûrs et nutritifs ».

Ecrire un commentaire

Le plaidoyer de la bergère des collines Florence Robert pour un pacte de responsabilité avec le vivant dans le cadre d’un élevage non industriel

Lire l'article