Plus de 7400 décès dus aux pesticides au Bangladesh en 2008

L’enquête annuelle 2008 sur la santé au Bangladesh rendue publique fin 2009, révèle que 7438 personnes sont mortes à cause des pesticides. Ce rapport prend en compte les décès de personnes âgées de 15 à 49 ans recensés dans plus de 400 hôpitaux du pays. Les empoissonnements aux pesticides (8% du total des morts enregistrées dans le rapport) sont la seconde cause de mortalité après les maladies respiratoires (11%), selon l’IRIN du 18 janvier. Muhammad Abul Faiz professeur de médecine à Dhaka met en avant : « l’épandage effectué sans protections par les fermiers. Ils s’exposent eux-mêmes à des produits hautement toxiques en inhalant d’importantes quantités de ces produits pour tuer les insectes dans leurs champs. » La majorité des Bangladais ne savent pas lire, ils ne savent donc pas comment utiliser correctement les produits. Certains réutilisent même les récipients usagés de pesticides pour y entreposer de la nourriture alors qu’ils devraient être rapportés au fabricant. De plus, de nombreux produits pourtant interdits sont encore vendus dans le pays.

Ecrire un commentaire

Satay végétarien: un laboratoire expérimente des plats asiatiques sans viande

Lire l'article

Le Marché de Rungis va s'étendre au nord de Paris avec nouvelles plateformes et volet agricole

Lire l'article