D’importantes quantités d’eau détournée pour cultiver de la Marijuana

La sécheresse actuelle en Californie est aggravée par un manque d’eau qui s’explique en partie par l’utilisation d’importantes quantités d’eau pour la culture illégale du cannabis. Dans le comté de Mendocino où de nombreuses plantations sont cachées dans les forêts, la police a déjà saisi plus de 500 000 plants, or chaque plante nécessite plusieurs litres d’eau par jour, rapporte le Christian Science Monitor du 10 octobre. « Des représentants des autorités de la région, connue pour ses luxuriantes forêts de séquoias et son cannabis, ont rapporté la présence d’installations de drainage des rivières et des criques lors des grandes opérations de lutte antidrogue. » lit-on dans le journal. Le procureur de la région envisage de poursuivre les planteurs pour dégradation de l’environnement et détournement d’eau. Ces dernières années, les cartels mexicains de la drogue ont développé de vastes plantations dans la région, alors qu’auparavant ces cultures étaient le fait de locaux. Cet essor s’accompagne aussi d’une pollution causée par les produits chimiques.

Ecrire un commentaire

Jaunisse de la betterave : Tereos a retardé le démarrage de sa campagne 2020/21

Lire l'article

L’agriculture bio labellisée AB est le modèle le plus rentable et le plus performant, d’après une analyse de France Stratégie

Lire l'article