Ayers Rock utilisé comme des toilettes par les touristes

Le mont Uluru, emblématique en Australie, pourrait être fermé à l’ascension à cause des déjections laissées par les touristes, relate le site du Telegraph le 8 septembre 2009. Le rocher fait office de toilettes pour les visiteurs alors qu’il est sacré par les communautés aborigènes, d’après Andrew Simpson, gérant de la compagnie touristique aborigène Anangu Waai. « Ils se mettent hors de la vue…(et) la plupart d’entre eux ont un rouleau de papier toilette », déclare-t-il. Andrew Simpson et le parc national Uluru-Kata Tjuta souhaitent mettre fin à l’ascension difficile de cette roche haute de 348 mètres, et ce pour des raisons culturelles, environnementales et sécuritaires. Ce à quoi s’oppose le premier ministre australien Kevin Rudd, d’après le Telegraph. Plus de 150 propositions doivent encore être étudiées par le ministre australien de l’environnement, Peter Garrett, avant qu’un nouveau plan de gestion soit élaboré en 2010.

Un commentaire

Ecrire un commentaire

    • Mu

    Révoltée
    C’est vraiment terrible de lire cela!
    Mais pourquoi sur cette terre ne taxons-nous pas les véritables pollueurs, exemple ici des gens irrespectueux de la nature qui, pour pouvoir essuyer leur petit cul,se foutent complètement de polluer la planète (que ce soit des sites sacrés ou non!)
    Il y a longtemps que je pense à l’instauration de « services du respect » qui seraient habilités à mettre des PV, dont l’argent servirait aux énergies bio, aux reforestetion, à la sauvegarde de certaines espèces…. il y a tant d choses à faire pour préserver notre planète! De plus, cela créerait des emplois!u est-ce que je me trompe?
    Murielle qui en a vraiment ras le bol de tous ces poluueurs (sans parler des grands, comme….!)ça ma me fait sortir de mes gonds dés que je vois qn jeter un « déchet » par terre! Cela m’est arrivé plusieurs fois de rammasser un paquet de cigarettes vides jeté à terre par une personne devant moi; je lui dis qu’elle a perdu quelque chose et cette dernière me répond, à chaque fois, « mais il est vide, il est à jeter »! Sur ce, trés calmement, je lui demande s’il estime que là, autour de lui (ou elle) , c’est une poubelle!…. je ne me suis encore jamais reçu de « poing dans la gueule » comme peuvent le présager certains(nes) qui n’ont pas le courage de leur conviction! iIl faut savoi que beaucoup de personnes sur cette terre sont trés mal éduqués!!! Mais, à qui la faute? Et si on reprenait le problème à la base et si on se posait les bonnes questions! Personne n’est parfait mais bon, on peut essayer!!!!

En Californie, un séquoia se consume encore après un feu de forêt de l'été 2020

Lire l'article