Blanchiment de bois illégal en Amazonie

Du bois issu de coupes illégales en Amazonie est blanchi pour être exporté et labellisé « éco-certifié ». C’est ce que révèle l’investigation d’un procureur brésilien rapportée dans le quotidien O Globo. Une centaine d’entreprises fictives falsifierait des documents afin d’obtenir des certifications légales, alors que les coupes proviennent de territoires indigènes ou protégés, dans l’Etat de Pará. Et au total, 3 000 entreprises du secteur du bois seraient concernées. « Le bois qui sort de Pará alimente un commerce clandestin », dénonce Bruno Soares Valente, procureur du ministère public fédéral brésilien. Premier exportateur de bois à destination des Etats-Unis, de l’Europe et de l’Asie, Pará est aussi l’Etat brésilien le plus touché par la déforestation.

Ecrire un commentaire

Brigitte Gothière de L214 : « la question animale est jugée importante par 89 % des Français et 47 % d’entre eux déclarent que leur vote peut être influencé en fonction du programme des candidats sur la condition animale »

Lire l'article