Le Kenya veut ériger des clôtures électrifiées pour empêcher l’invasion des parcs nationaux par la population

Le gouvernement kenyan veut clôturer ses 26 parcs nationaux avec des barrières électrifiées pour empêcher la population d’y pénétrer, d’après le Guardian du 10 mai 2009. En effet, la sécheresse qui sévit en Afrique depuis plusieurs années conduit la population à tenter de s’approvisionner en eau, en nourriture et en bois dans les réserves. « La population a atteint un niveau insoutenable », explique Julius Kipng’etich, directeur du service de gestion des parcs. « Nous sommes en train de nous tuer nous-mêmes lentement en détruisant et en colonisant les forêts ». Les fleuves de 5 parcs nationaux assurent 80% de l’approvisionnement en eau potable et en hydroélectricité. Les 15 000 personnes qui vivent illégalement dans le parc de Mau, la plus grande forêt kenyane, traversée par 12 fleuves, auraient abattu près de 104 000 hectares arborés en 15 ans.

Ecrire un commentaire

Brigitte Gothière, directrice de L214, explique pourquoi recourir à un Référendum d’Initiative Partagée pour défendre les animaux et interdire les élevages intensifs en France en 2040

Lire l'article