Legacy, le film événement de Yann Arthus-Bertrand, retrouvez nos news et interviews exclusives sur le documentaire dont tout le monde parle

Réduire la diversité des cultures favorise l’essor des insectes ravageurs

Les pucerons ravageurs de soja ont profité de l’engouement pour la culture du maïs pour proliférer, selon une étude menée par l’Université du Michigan. Les autorités américaines ont incité les fermiers des grandes plaines américaines à accroître de 19 %, entre 2006 et 2007, leurs cultures de maïs au détriment du soja afin de produire des agrocarburants. Or, New Scientist rappelle que « moins le paysage est diversifié, moins il y a d’insectes ». La diminution du nombre d’insectes, dont les coccinelles, favorise l’augmentation du nombre de pucerons. Les chercheurs ont calculé que l’augmentation du nombre de pucerons ravageurs de soja a coûté 60 millions de dollars en pesticides et en perte de rendement dans les états de l’Iowa, du Michigan, du Minnesota et du Wisconsin.

Ecrire un commentaire