Une maison entièrement écologique et low-tech

Chauffe-eau solaire, toilettes sèches, poêle de masse, panneaux solaires, potabilisation de l’eau de pluie… Clément Chabot, coordinateur de Low Tech Lab, à vécu pendant près d’un an et demi dans une « tiny house », des maisons à taille réduite remplies de solutions technologiques et durables. Pour Reporterre, il montre comment confort de vie et sobriété peuvent être conciliés pour un mode de vie plus respectueux de l’environnement.

5 commentaires

Ecrire un commentaire

    • Jean-Philippe NAEF

    Bonjour
    Bravo pour votre expérience. J’ai moi-même une maison solaire depuis 18 ans isolée au chanvre. Pour la suite il faudrait travailler sur l’esthétique, car votre maison est vraiment moche.
    Je ne pourrais jamais vivre dans une maison aussi peu colorée.
    Bonne continuation

    • Guy J.J.P. Lafond

    Excellent reportage. Merci.
    De plus en plus d’ingénieurs devraient suivre ces traces et aider rapidement à construire plus d’abris qui demandent peu de ressources naturelles.
    Et craignons la loi de la Terre autant que nous craignons le ciel.
    t: @GuyLafond @FamilleLafond
    https://www.un.org/sustainabledevelopment/fr/objectifs-de-developpement-durable/
    https://twitter.com/UNBiodiversity/status/1395129126814691329
    Svp, à nos vélos, à nos espadrilles de marches, à nos petits abris « low-tech » aussi! Car le temps file et car les enfants comptent.
    @:-)

    • Patrick Vial

    Vraiment très intéressant.

    • Bars

    Bravo, une très belle initiative conduite par des jeunes qui savent innover et présenter la voie à suivre. Pour respecter l’accord de Paris, nous devrons diviser par plus de 4 nos consommations d’énergie… La maison est l’un des gros postes….

    • Solange

    Bonne idée ! Un peu plus jolie à l’extérieur serait plus sympa !

Tony Rinaudo, l’agronome « faiseur de forêts » qui a restauré plus de 5 millions d’hectares de végétation en Afrique grâce à la régénération naturelle assistée : « une des premières choses que nous avons demandée aux gens était de croire dans la valeur des arbres »

Lire l'article