Une étonnante découverte sur le poisson-lune

Des chercheurs viennent de faire une découverte inattendue, qui pourrait aider à la préservation du poisson-lune. Au large de l’Australie, un navire de recherche a prélevé de minuscules larves d’à peine 3 millimètre. Puis, grâce à des analyses génétiques, les scientifiques ont pu établir qu’il s’agissait bien de larves de poisson-lune. Ce dernier, qui peut atteindre 3 mètres de long à l’âge adulte, demeure une espèce mal-connue. Selon cette vidéo d’Universcience, l’étude de ces larves permettrait de mieux connaître ce géant des mers, dépassant les 3 mètres à l’âge adulte et pouvant plonger jusqu’à 600 mètres de profondeur. Sa longévité ou son cycle de reproduction ne sont pas bien connus, ainsi que l’état de ses effectifs. Disposer de larves et d’une partie de son code génétique aidera les chercheurs à identifier les espèces de poissons-lune et à évaluer l’état de leurs populations.

Ecrire un commentaire

Au fond de la Méditerranée, "BathyBot" va traquer les mystères de "l'océan obscur"

Lire l'article