Jour du Dépassement, tous les articles sur le sujet. Si tout le monde vivait comme vous, combien de planètes faudrait-il ?

Un éleveur prône une meilleure cohabitation avec les ours

Suite à la découverte d’un ours abattu en Ariège, mardi, le WWF propose en vidéo le témoignage Yannick Lamazou, berger et producteur de fromage à Lucq de Béarn dans les Pyrénées. Cet éleveur considère les ours, ainsi que d’autres prédateurs, comme faisant partie intégrante de l’écosystème. Il est persuadé que l’être humain et l’ours peuvent coexister d’une manière plus harmonieuse, en privilégiant la vigilance pour protéger les troupeaux.

 

A lire aussi sur le sujet de la cohabitation avec les espèces prédatrices : Jean-Marc Landry : « comprendre le loup réel et adapter les mesures de protection »

5 commentaires

Ecrire un commentaire

    • Michel CERF

    Enfin un éleveur intelligent ! prenons exemple sur les pays voisins qui savent gérer ce problème .

    • Pejat

    Producteur de fromage il est présent sur les estives. Pour les brebis tarasconaises pas possible

    • Lore Bruggemann

    Pourquoi n’y a-t-il pas plus d’éleveurs comme ce monsieur ? Il est vrai que je ne suis pas concernée personnellement mais j’estime aussi que les animaux prédateurs ont autant de droits que ceux qui veulent les tuer !

    • Louis

    Il n’y a pas d’autres bergers comme lui parce que les autres préfèrent leur troupeau aux prédateurs. C’est un peu comme si c’était le seul orthopédiste qui prenne position pour l’autorisation des mines antipersonnel. Pas sûr que ce soit une forme d’intelligence.

    • Père nere

    Pourtant en Slovénie, ils nourrissent les ours pour qu’ils ne prédatent pas les troupeaux.
    Pourtant en Slovénie, ils autorisent les tirs sur les ours sur-numéraires posant problème.
    Et si la vraie question était : êtes vous pour ou contre la politique ensauvagiste artificielle (la génétique des ours de souche slovène se porte bien) et sans limite (obligation pour les éleveurs et les autres usagers de l’espace rural PRIVÉ (randonneurs, promeneurs, vvtistes etc…) et de vivre dans la crainte voir la peur ?