Retour sur la taxe carbone aux frontières de l’Union européenne

Brut revient en vidéo sur la taxe carbone aux frontières de l’Union européenne. La taxe carbone aux frontières consiste à prendre en compte les émissions de gaz à effet de serre dans le coût des importations. En effet, il existe des distorsions de concurrence entre les entreprises européennes soumises à une réglementation sur les émissions de gaz à effet de serre et leurs concurrents étrangers. Cela explique, que, en l’absence de prise en compte de l’environnement, certaines productions coutent moins chères à l’étranger. Ce mécanisme d’ajustement vise à permettre aux producteurs européennes de continuer à produire sans faire face à la concurrence déloyale des producteurs étrangers qui ne sont pas soumis aux mêmes réglementations climatiques.

À lire aussi

L’OMC et la France vont travailler ensemble sur la future taxe carbone de l’UE

On ne pourra pas achever la transition écologique sans réguler la mondialisation

L’économiste Maxime Combes : « remettre à plat l’ensemble des aides publiques au secteur privé et les conditionner à la mise en œuvre de la transition écologique »

La taxonomie, un outil européen pour définir la finance verte

Ecrire un commentaire

Italie : reprise des recherches après l'effondrement d'un glacier qui a fait au moins six morts

Lire l'article