Réduire sa consommation pour être plus heureux

Ce reportage (en ligne jusqu’au 27 mars) va à la rencontre de personnes qui ont décidé de réduire leur consommation afin de vivre mieux. Ils privilégient la qualité à la quantité. Les communes d’Ungersheim en Alsace ou de Totnes, dans le sud-ouest de l’Angleterre, ont choisi la décroissance.

Un commentaire

Ecrire un commentaire

    • Annie LAPEYRE

    Il y longtemps que je consomme le minimum

COP26 : la reine Elizabeth II irritée par ceux "qui parlent, mais n'agissent pas"

Lire l'article